Citrix DaaS

Gérer des catalogues de machines

Remarque :

Cet article explique comment gérer les catalogues à l’aide de l’interface Configuration complète. Si vous avez créé le catalogue à l’aide de l’interface Déploiement rapide et que vous continuez à utiliser cette interface pour gérer le catalogue, suivez les instructions dans Gérer les catalogues dans Déploiement rapide.

Introduction

Vous pouvez ajouter ou supprimer des machines dans un catalogue de machines, renommer, modifier la description ou gérer les comptes d’ordinateurs Active Directory d’un catalogue.

La gestion des catalogues peut également consister à s’assurer que chaque machine dispose des mises à jour de système d’exploitation, des mises à jour des logiciels antivirus, des mises à niveau de système d’exploitation ou des modifications apportées à la configuration les plus récentes.

  • Les catalogues contenant des machines regroupées au hasard créées à l’aide de Machine Creation Services (MCS) gèrent les machines en mettant à jour l’image utilisée dans le catalogue, puis en mettant à jour les machines. Cette méthode vous permet de mettre à jour efficacement un grand nombre de machines utilisateur.
  • Pour les catalogues contenant des machines statiques affectées en permanence, vous pouvez gérer l’image ou le modèle actuellement utilisé par ces catalogues, mais seules les machines que vous ajoutez ultérieurement aux catalogues sont créées à l’aide de la nouvelle image ou du nouveau modèle.
  • Pour les catalogues Remote PC Access, vous gérez les mises à jour des machines des utilisateurs en dehors de l’interface de gestion Configuration complète. Effectuez cette tâche individuellement ou collectivement en utilisant des outils de distribution de logiciels tiers.

Pour de plus amples informations sur la création et la gestion de connexions à des hyperviseurs hôtes et à des services de cloud, consultez l’article Connexions et ressources.

Remarque :

MCS ne prend pas en charge Windows 10 IoT Standard et Windows 10 IoT Entreprise. Consultez le site Microsoft pour obtenir des informations supplémentaires.

À propos des instances persistantes

Lors de la mise à jour d’un catalogue MCS créé à l’aide d’instances persistantes ou dédiées, toutes les nouvelles machines créées pour le catalogue utilisent l’image mise à jour. Les instances préexistantes continuent d’utiliser l’instance d’origine. Le processus de mise à jour d’une image se fait de la même manière pour tout autre type de catalogue. Tenez compte des considérations suivantes :

  • Pour les catalogues de disques persistants, les machines préexistantes ne sont pas mises à jour vers la nouvelle image, mais toutes les nouvelles machines ajoutées au catalogue utilisent la nouvelle image.
  • Pour les catalogues de disques non persistants, l’image de la machine est mise à jour uniquement si la machine est redémarrée dans Studio ou PowerShell. Si la machine est redémarrée à partir de l’hyperviseur en dehors de Studio, le disque n’est pas réinitialisé.
  • Pour les catalogues de machines persistantes, la mise à jour de l’image met également à jour les instances du catalogue qui l’utilisent.
  • Pour les catalogues non persistants, si vous souhaitez des images différentes pour différentes machines, les images doivent résider dans des catalogues distincts.

Ajouter des machines à un catalogue

Avant de commencer :

  • Assurez-vous que l’ordinateur hôte de virtualisation (hyperviseur ou fournisseur de service cloud) dispose de suffisamment de processeurs, de mémoire et de stockage pour prendre en charge les machines supplémentaires.
  • Vérifiez que vous disposez de suffisamment de comptes d’ordinateurs Active Directory inutilisés. Si vous utilisez des comptes existants, le nombre de machines que vous pouvez ajouter est limité par le nombre de comptes disponibles.
  • Si vous utilisez l’interface de gestion Configuration complète pour créer des comptes d’ordinateur Active Directory pour les machines supplémentaires, vous devez disposer des autorisations d’administrateur de domaine appropriées.

Conseil :

Si le compte Citrix DaaS pour ajouter des machines au catalogue de machines possède des autorisations AD restreintes, ajoutez tous les connecteurs cloud que vous avez l’intention d’utiliser dans l’écran Ouvrir une session sur.

Pour ajouter des machines à un catalogue :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.

  2. Sélectionnez un catalogue de machines, puis sélectionnez Ajouter des machines dans la barre d’actions.

  3. Sur la page Machines virtuelles, sélectionnez le nombre de machines virtuelles à ajouter.

  4. Sur la page Identités des machines, configurez les paramètres comme suit :

    • Sélectionnez une identité dans la liste.

    • Le cas échéant, indiquez s’il faut créer des comptes ou utiliser des comptes existants, ainsi que l’emplacement (domaine) de ces comptes.

      S’il n’y a pas suffisamment de comptes Active Directory pour le nombre de machines virtuelles que vous ajoutez, sélectionnez le domaine et l’emplacement où les comptes sont créés.

      Si vous utilisez des comptes Active Directory existants, vous pouvez sélectionner les comptes ou Importer et spécifier un fichier .csv contenant les noms de compte. Assurez-vous qu’il existe suffisamment de comptes pour toutes les machines que vous ajoutez. L’interface Configuration complète gère ces comptes. Autorisez cette interface à réinitialiser les mots de passe de tous les comptes ou spécifiez le mot de passe de compte (qui doit être le même pour tous les comptes).

    • Spécifiez un schéma d’attribution de nom du compte, à l’aide des marques de hachage pour indiquer l’emplacement où les numéros séquentiels ou les lettres apparaissent. Par exemple, un principe de dénomination de PC-Sales-## (avec 0-9 sélectionné) dans les comptes d’ordinateur nommés PC-Sales-01, PC-Sales-02, PC-Sales-03, etc.

    • Vous pouvez également spécifier par quoi commencent les noms de compte.

      Lorsque vous spécifiez par quoi commencent les noms de compte, tenez compte du scénario suivant : Si les chiffres ou les lettres de départ sont déjà utilisés, le premier compte créé est nommé à l’aide des chiffres ou des lettres non utilisés les plus proches par la suite.

  5. Sur la page Informations d’identification du domaine, sélectionnez Entrer informations d’identification et entrez les informations d’identification de l’utilisateur avec des autorisations suffisantes pour créer des comptes de machine.

Les machines sont créées en tant que processus en arrière-plan, qui peut être long lors de la création de plusieurs machines. La création de machines se poursuit même si vous fermez l’interface de gestion Configuration complète.

Utiliser des fichiers CSV pour ajouter des machines en vrac à un catalogue

Vous pouvez ajouter des machines en bloc à l’aide de fichiers CSV. La fonctionnalité est disponible pour tous les catalogues à l’exception des catalogues provisionnés via MCS.

Pour ajouter des machines en vrac à un catalogue, procédez comme suit :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.

  2. Sélectionnez un catalogue de machines, puis sélectionnez Ajouter des machines dans le volet d’action. La fenêtre Ajouter des machines s’affiche.

  3. Sélectionnez Ajouter un fichier CSV. La fenêtre Ajouter des machines en vrac s’affiche.

  4. Sélectionnez Télécharger le modèle CSV.

  5. Remplissez le fichier modèle.

  6. Faites glisser le fichier ou naviguez jusqu’au fichier pour le télécharger.

  7. Sélectionnez Valider pour contrôler la validité de votre importation.

  8. Sélectionnez Importer pour terminer le processus.

Considérations lors de l’utilisation de fichiers CSV pour ajouter des machines

Remarque :

Pour les utilisateurs non Active Directory, vous devez saisir leur nom au format suivant : <identity provider>:<user name>. Exemple : AzureAD:username.

Lorsque vous modifiez le fichier de modèle CSV, gardez à l’esprit les points suivants :

  • La fonctionnalité vous donne plus de flexibilité avec l’ajout de machines en vrac via un fichier CSV. Dans le fichier, vous pouvez ajouter uniquement des machines (à utiliser avec des attributions utilisateur automatiques) ou ajouter des machines avec attributions utilisateur. Tapez vos données dans le format suivant :

    • Pour les paires compte de machine/nom d’utilisateur (samName) :

      • Domaine\NomOrdinateur1, Domaine\NomUtilisateur1
      • Domaine\NomOrdinateur2, Domaine\NomUtilisateur1;Domaine\NomUtilisateur2
      • Domaine\NomOrdinateur3, AzureAD:NomUtilisateur
    • Pour les comptes de machine uniquement :

      • Domaine\NomOrdinateur1
      • Domaine\NomOrdinateur2
    • Pour les paires VM et noms d’utilisateur :

      • XDHyp:\Connections\NomConnexion\Region\vm.folder\NomVM1.vm,Domaine\NomOrdinateur1,Domaine\NomUtilisateur1
      • XDHyp:\Connections\NomConnexion\Region\vm.folder\NomVM2.vm,Domaine\NomOrdinateur1,Domaine\NomUtilisateur2
    • Pour les VM uniquement :

      • XDHyp:\Connections\NomConnexion\Region\vm.folder\NomVM1.vm,Domaine\NomOrdinateur1
      • XDHyp:\Connections\NomConnexion\Region\vm.folder\NomVM2.vm,Domaine\NomOrdinateur2
  • Le nombre maximal de machines qu’un fichier peut contenir est de 1 000. Pour importer plus de 1 000 machines, répartissez-les sur différents fichiers, puis importez ces fichiers un par un. Nous vous recommandons de ne pas importer plus de 1 000 machines. Sinon, la création d’un catalogue peut prendre beaucoup de temps.

Vous pouvez également exporter des machines à partir d’un catalogue sur la même page Ajouter des machines. Le fichier CSV exporté des machines peut ensuite être utilisé comme modèle lors de l’ajout de machines en masse. Pour exporter des machines :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.

  2. Sélectionnez un catalogue de machines, puis sélectionnez Ajouter des machines dans le volet d’action. La fenêtre Ajouter des machines s’affiche.

  3. Sélectionnez Exporter au format CSV. Un fichier CSV contenant une liste des machines est téléchargé.

  4. Ouvrez le fichier CSV pour ajouter ou modifier des machines selon vos besoins. Pour ajouter des machines en vrac à l’aide du fichier CSV enregistré, consultez la section précédente, Utiliser des fichiers CSV pour ajouter des machines en vrac à un catalogue.

Remarque :

  • Cette fonctionnalité n’est pas disponible pour Remote PC Access et les catalogues provisionnés par MCS.

  • L’exportation et l’importation de machines dans des fichiers CSV ne sont prises en charge qu’entre des catalogues du même type.

Supprimer des machines d’un catalogue

Lorsque vous supprimez une machine d’un catalogue de machines, les utilisateurs ne peuvent plus y accéder ; donc, avant de supprimer une machine, assurez-vous que :

  • Les données utilisateur sont sauvegardées ou ne sont plus nécessaires.
  • Tous les utilisateurs sont déconnectés. L’activation du mode maintenance empêche les nouvelles connexions à une machine.
  • Les machines sont hors tension.

Pour supprimer des machines d’un catalogue :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.
  2. Sélectionner un catalogue, puis sélectionnez Afficher les machines dans la barre d’actions.
  3. Sélectionnez une ou plusieurs machines, puis sélectionnez Supprimer dans la barre d’actions.

Choisissez si vous souhaitez supprimer les machines en cours de suppression. Si vous choisissez de supprimer les machines, indiquez si les comptes Active Directory pour ces machines doivent être conservés, désactivés ou supprimés.

Lorsque vous supprimez un catalogue de machines Azure Resource Manager, les machines et les groupes de ressources associés sont supprimés d’Azure, même si vous indiquez qu’ils doivent être conservés.

Modifier un catalogue

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.
  2. Sélectionnez un catalogue, puis sélectionnez Modifier le catalogue de machines dans la barre d’actions.
  3. Sur la page Étendues, modifiez les étendues.
  4. Sur la page Mise à niveau de VDA, modifiez ou sélectionnez la version de VDA vers laquelle effectuer la mise à niveau. Pour de plus amples informations, consultez Mise à niveau de VDA.
  5. Des pages supplémentaires peuvent s’afficher en fonction du type de catalogue.

    Pour les catalogues créés à l’aide d’une image Azure Resource Manager, les pages suivantes sont visibles. N’oubliez pas que les modifications que vous apportez ne s’appliquent qu’aux machines que vous ajouterez ultérieurement au catalogue. Les machines existantes restent inchangées.

    • Sur la page Machines virtuelles, modifiez la taille de la machine et les zones de disponibilité dans lesquelles vous souhaitez créer des machines.

      Remarque :

      • Seules les tailles de machines prises en charge par le catalogue sont affichées.
      • Si nécessaire, sélectionnez Afficher uniquement les tailles de machines utilisées dans d’autres catalogues de machines pour filtrer la liste des tailles de machines.
    • Sur la page Profil de la machine, choisissez d’utiliser ou de modifier un profil de machine.

    • Sur la page Types de stockage et de licence, indiquez si vous souhaitez modifier le paramètre de licence Windows ou Linux.

    Pour plus d’informations sur les paramètres disponibles sur les pages, consultez Créer un catalogue de machines à l’aide d’une image Azure Resource Manager.

    Pour les catalogues Remote PC Access, les pages suivantes sont visibles :

    • Sur la page Gestion de l’alimentation, modifiez les paramètres de gestion de l’alimentation et sélectionnez une connexion de gestion de l’alimentation.
    • Sur la page Unités d’organisation, ajoutez ou supprimez des unités d’organisation Active Directory.
  6. Sur la page Description, modifiez la description du catalogue.
  7. Cliquez sur Appliquer pour appliquer les modifications que vous avez apportées et cliquez sur Enregistrer pour quitter la page.

Renommer un catalogue

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.
  2. Sélectionnez un catalogue, puis sélectionnez Renommer le catalogue de machines dans la barre d’actions.
  3. Entrez le nouveau nom.

Supprimer un catalogue

Avant de supprimer un catalogue, vérifiez ce qui suit :

  • Tous les utilisateurs ont fermé leur session et qu’aucune session déconnectée n’est en cours d’exécution.
  • Le mode de maintenance est activé pour toutes les machines du catalogue, de sorte qu’il ne soit pas possible d’effectuer de nouvelles connexions.
  • Toutes les machines des catalogues sont hors tension.
  • Le catalogue n’est pas associé à un groupe de mise à disposition. En d’autres termes, le groupe de mise à disposition ne contient pas les machines du catalogue.

Pour supprimer un catalogue :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.
  2. Sélectionnez un catalogue, puis sélectionnez Supprimer le catalogue de machines dans la barre d’actions.
  3. Indiquez si les machines du catalogue doivent être supprimées. Si vous choisissez de supprimer les machines, indiquez si les comptes d’ordinateur Active Directory pour ces machines doivent être conservés, désactivés ou supprimés.

Gérer les comptes d’ordinateurs Active Directory dans un catalogue

Pour gérer les comptes Active Directory dans un catalogue de machines, vous pouvez :

  • Libérer des comptes de machines non utilisés en supprimant les comptes d’ordinateurs Active Directory des catalogues de machines mono-session et multi-session. Ces comptes peuvent ensuite être utilisés pour d’autres machines.
  • Ajoutez des comptes de façon à ce que lorsque plus de machines sont ajoutées au catalogue, les comptes d’ordinateurs soient déjà en place N’utilisez pas de barre oblique (/) dans un nom d’unité d’organisation.

Pour gérer les comptes Active Directory :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.
  2. Sélectionnez un catalogue, puis sélectionnez Gérer les comptes AD dans la barre d’actions.
  3. Choisissez si vous souhaitez ajouter ou supprimer des comptes d’ordinateurs. Si vous ajoutez des comptes, indiquez la marche à suivre avec les mots de passe de compte : les réinitialiser ou entrer un mot de passe qui s’applique à tous les comptes.

    Vous pouvez réinitialiser les mots de passe si vous ne connaissez pas les mots de passe de compte actuels, vous devez avoir l’autorisation d’effectuer une réinitialisation du mot de passe. Si vous entrez un mot de passe, le mot de passe est modifié sur les comptes lors de leur importation. Si vous supprimez un compte, indiquez si le compte dans Active Directory doit être conservé, désactivé ou supprimé.

Vous pouvez également indiquer si les comptes Active Directory doivent être conservés, désactivés ou supprimés lorsque vous supprimez les machines d’un catalogue ou supprimez un catalogue.

Mettre un catalogue à jour

Citrix vous recommande de sauvegarder des copies ou des instantanés des images avant de mettre à jour les machines dans le catalogue. La base de données conserve un enregistrement historique des images utilisées avec chaque catalogue de machines. Restaurez les machines d’un catalogue pour utiliser la version précédente de l’image. Effectuez cette tâche si les utilisateurs rencontrent des problèmes avec les mises à jour déployées sur leurs bureaux, cela permet de réduire les temps d’inactivité des utilisateurs. Ne supprimez, déplacez ou renommez pas les images. Sinon, vous ne pouvez pas rétablir leur utilisation pour un catalogue.

Important :

Lorsque vous mettez à jour un catalogue persistant, tenez compte des points suivants : Seules les machines que vous ajoutez au catalogue ultérieurement sont créées à l’aide de la nouvelle image. Nous ne déployons pas la mise à jour sur les machines existantes du catalogue.

Après qu’une machine a été mise à jour, elle redémarre automatiquement.

Mettre à jour ou créer une image

Avant de mettre à jour le catalogue de machines, mettez à jour une image existante ou créez une image sur votre hyperviseur hôte.

  1. Sur votre hyperviseur ou fournisseur de services de cloud, prenez un instantané de la VM et donnez à l’instantané un nom significatif. Cet instantané peut être utilisé pour rétablir (restaurer) des machines dans le catalogue, si nécessaire.
  2. Si nécessaire, démarrez l’image et ouvrez une session.
  3. Installez les mises à jour ou apportez les modifications requises à l’image.
  4. Si l’image utilise un Personal vDisk, mettez à jour l’inventaire.
  5. Arrêtez la VM.
  6. Prenez un instantané de la VM, puis donnez à l’instantané un nom significatif qui sera reconnu lorsque le catalogue est mis à jour. Bien que l’interface de gestion puisse créer un instantané, Citrix recommande de créer un instantané à l’aide de la console de gestion de l’hyperviseur, puis de sélectionner cet instantané dans l’interface de gestion Configuration complète. Cette méthode vous permet de choisir un nom et une description significatifs plutôt qu’un nom généré automatiquement. Pour les images GPU, vous pouvez modifier l’image uniquement par le biais de la console XenCenter de XenServer.

Mettre le catalogue à jour

Pour préparer et distribuer la mise à jour à toutes les machines d’un catalogue :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.
  2. Sélectionnez un catalogue, puis sélectionnez Mettre à jour les machines dans la barre d’actions.
  3. Sur la page Image principale, sélectionnez l’hôte et l’image que vous voulez déployer.

    Conseil :

    Pour un catalogue créé par MCS, vous pouvez annoter son image en ajoutant une note pour l’image. Une note peut contenir jusqu’à 500 caractères. Chaque fois que vous mettez à jour le catalogue, une entrée liée à la note est créée, que vous ajoutiez ou non une note. Si vous mettez à jour un catalogue sans ajouter de note, l’entrée apparaît sous la forme null (-). Pour afficher l’historique des notes de l’image, sélectionnez le catalogue, cliquez sur Propriétés du modèle dans le volet inférieur, puis sur Afficher l’historique des notes.

  4. Sur la page Stratégie de déploiement, indiquez lorsque les machines du catalogue de machines doivent être mises à jour avec la nouvelle image : lors de la prochaine fermeture de session ou immédiatement.
  5. Sur la page Résumé, vérifiez les informations et sélectionnez Terminer. Chaque machine redémarre automatiquement après sa mise à jour.

Pour suivre la progression de la mise à jour, localisez le catalogue dans Catalogues de machines pour afficher la barre de progression intégrée et le graphique de progression étape par étape.

Si vous mettez à jour un catalogue à l’aide du SDK du PowerShell, vous pouvez spécifier un modèle d’hyperviseur (VMTemplates), comme alternative à une image ou un instantané de l’image.

Stratégie de déploiement :

La mise à jour de l’image lors de l’arrêt suivant affectera immédiatement toutes les machines qui ne sont pas en cours d’utilisation, c’est-à-dire les machines sur lesquelles aucune session utilisateur n’est active. Un système utilisé reçoit la mise à jour à la fin de la session active en cours. Tenez compte des considérations suivantes :

  • Il n’est pas possible de lancer de nouvelles sessions tant que la mise à jour n’est pas terminée sur les machines applicables.
  • Les machines mono session sont immédiatement mises à jour lorsque la machine n’est pas utilisée ou lorsque des utilisateurs ne sont pas connectés.
  • Pour un OS multi-session avec des machines enfants, les redémarrages ne se produisent pas automatiquement. Ils doivent être arrêtés manuellement et redémarrés.

Conseil :

Limitez le nombre de machines redémarrées à l’aide des paramètres avancés d’une connexion hôte. Utilisez ces paramètres pour modifier les actions effectuées pour un catalogue donné ; les paramètres avancés varient en fonction de l’hyperviseur.

Si vous choisissez de mettre à jour l’image immédiatement, configurez une heure de distribution et des notifications.

  • Heure de distribution : vous pouvez choisir de mettre à jour toutes les machines en même temps ou spécifier la durée totale du lancement de la mise à jour de toutes les machines du catalogue. Un algorithme interne détermine le moment où chaque machine est mise à jour et redémarrée pendant cet intervalle.
  • Notification : dans la liste Notification de gauche, indiquez si un message de notification doit s’afficher sur les machines avant qu’une mise à jour commence. Par défaut, aucun message ne s’affiche.

    Si vous choisissez d’afficher un message 15 minutes avant que la mise à jour commence, vous pouvez choisir (dans la liste de droite) de répéter le message toutes les cinq minutes après le premier message. Par défaut, le message n’est pas répété.

    Si vous choisissez de mettre à jour toutes les machines en même temps, le message de notification s’affiche sur chaque machine à l’heure appropriée avant que la mise à jour ne commence, calculée par un algorithme interne.

Restaurer une mise à jour

Après avoir déployé une image mise à jour ou nouvelle, vous pouvez la restaurer. Cette opération peut être nécessaire si des problèmes se produisent avec les machines mises à jour. Lors de la restauration, les machines du catalogue reviennent à la dernière image fonctionnelle. Les nouvelles fonctionnalités qui nécessitent la nouvelle image ne sont plus disponibles. Comme avec le déploiement, restaurer une machine implique un redémarrage.

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.
  2. Sélectionnez le catalogue, puis sélectionnez Restaurer la mise à jour de la machine dans la barre d’actions.
  3. Spécifiez quand appliquer la version antérieure de l’image aux machines, comme décrit pour l’opération de déploiement.

La restauration n’est appliquée qu’aux machines qui doivent être rétablies. Pour les machines qui n’ont pas été mises à jour avec l’image nouvelle ou mise à jour (par exemple, des machines avec des utilisateurs qui n’ont pas fermé leur session), les utilisateurs ne reçoivent pas de messages de notification et ne sont pas forcés de fermer la session.

Pour suivre la progression de la restauration, localisez le catalogue dans Catalogues de machines pour afficher la barre de progression intégrée et le graphique de progression étape par étape.

Vous ne pouvez pas effectuer de restauration dans certains scénarios, notamment les suivants. (L’option Restaurer la mise à jour de la machine n’est pas visible).

  • Vous n’êtes pas autorisé à effectuer de restauration.
  • Le catalogue n’a pas été créé à l’aide de MCS.
  • Le catalogue a été créé à l’aide d’une image du disque du système d’exploitation.
  • L’instantané utilisé pour créer le catalogue est endommagé.
  • Les modifications apportées par l’utilisateur aux machines du catalogue ne sont pas conservées.
  • Les machines du catalogue sont en cours d’exécution.

Mettre à niveau un catalogue ou rétablir une mise à niveau

Mettez à niveau le catalogue de machine après avoir mis à niveau les VDA sur les machines vers une version plus récente. Citrix recommande de mettre à niveau tous les VDA vers la version la plus récente de façon à ce qu’ils puissent tous accéder à toutes les fonctionnalités les plus récentes.

Avant de procéder à la mise à niveau d’un catalogue :

  • Démarrez les machines mises à niveau afin qu’elles s’enregistrent auprès du Controller. Cela permet à l’interface de gestion de déterminer si les machines du catalogue doivent être mises à niveau.

Pour mettre à niveau un catalogue :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.
  2. Sélectionnez le catalogue. L’onglet Détails dans le volet inférieur affiche les informations de version.
  3. Sélectionnez Mettre à niveau le catalogue. Si l’interface de gestion détecte que le catalogue doit être mis à niveau, elle affiche un message. Suivez les invites. Si une ou plusieurs machines ne peut pas être mise à niveau, un message explique pourquoi. Citrix vous recommande de résoudre les problèmes de machine avant d’effectuer une mise à niveau du catalogue pour vous assurer que toutes les machines fonctionnent correctement.

Une fois la mise à niveau du catalogue terminée, vous pouvez rétablir les machines vers leurs versions de VDA précédentes en sélectionnant le catalogue, puis en sélectionnant Annuler dans la barre d’actions.

Cloner un catalogue

Avant de cloner un catalogue, prenez en compte les informations suivantes :

  • Vous ne pouvez pas modifier les paramètres associés à la gestion des systèmes d’exploitation et des machines. Le catalogue cloné hérite de ces paramètres de l’original.
  • Le clonage d’un catalogue peut prendre un certain temps. Sélectionnez Masquer la progression pour exécuter le clonage en arrière-plan si nécessaire.
  • Le catalogue cloné hérite du nom de l’original et comporte un suffixe Copy. Vous pouvez modifier le nom. Consultez la section Renommer un catalogue.
  • Une fois le clonage terminé, veillez à attribuer le catalogue cloné à un groupe de mise à disposition.
  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.

  2. Sélectionnez un catalogue, puis sélectionnez Cloner dans la barre d’actions.

  3. Dans la fenêtre Cloner le catalogue de machines sélectionné, affichez les paramètres du catalogue cloné et configurez les paramètres le cas échéant. Sélectionnez Suivant pour passer à la page suivante.

  4. Sur la page Résumé, affichez un résumé des paramètres et sélectionnez Terminer pour commencer le clonage.

  5. Sélectionnez Masquer la progression pour exécuter le clonage en arrière-plan si nécessaire.

Organiser les catalogues sous forme de dossiers

Vous pouvez créer des dossiers pour organiser les catalogues afin d’en faciliter l’accès. Par exemple, vous pouvez organiser les catalogues par type d’image ou par structure organisationnelle.

Rôles requis

Pour créer et gérer des dossiers de catalogues, vous devez disposer de l’un des rôles intégrés suivants : Administrateur cloud, Administrateur complet ou Administrateur du catalogue de machines. Pour plus d’informations, consultez la section Autorisations requises.

Créer un dossier de catalogues

Avant de commencer, planifiez d’abord comment organiser vos catalogues. Tenez compte des considérations suivantes :

  • Vous pouvez imbriquer des dossiers sur un maximum de cinq niveaux de profondeur (à l’exception du dossier racine par défaut).
  • Un dossier de catalogues peut contenir des catalogues et des sous-dossiers.
  • Tous les nœuds de Configuration complète (tels que les nœuds Catalogues de machines et Applications) partagent une arborescence de dossiers dans le back-end. Pour éviter les conflits de nom avec d’autres nœuds lorsque vous renommez ou déplacez des dossiers, nous vous recommandons de donner des noms différents aux dossiers de premier niveau dans différents nœuds.

Pour créer un dossier de catalogues, procédez comme suit :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.
  2. Dans la hiérarchie des dossiers, sélectionnez un dossier, puis sélectionnez Créer un dossier dans la barre d’actions.
  3. Entrez un nom pour le nouveau dossier, puis cliquez sur Terminé.

Conseil :

Si vous créez un dossier dans le mauvais emplacement, vous pouvez le faire glisser vers l’emplacement approprié.

Déplacer un catalogue

Vous pouvez déplacer un catalogue d’un dossier à l’autre. Les étapes détaillées sont les suivantes :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.

  2. Afficher les catalogues par dossier. Vous pouvez également activer Afficher tout au-dessus de la hiérarchie des dossiers pour afficher tous les catalogues à la fois.

  3. Cliquez avec le bouton droit sur un catalogue puis sélectionnez Déplacer catalogue de machines

  4. Sélectionnez le dossier vers lequel vous souhaitez déplacer le catalogue, puis cliquez sur Terminé.

Conseil :

Vous pouvez faire glisser un catalogue vers un dossier.

Gérer les dossiers de catalogues

Vous pouvez supprimer, renommer et déplacer des dossiers de catalogues.

Notez que vous ne pouvez supprimer un dossier que si celui-ci et ses sous-dossiers ne contiennent pas de catalogues.

Pour gérer un dossier, procédez comme suit :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.

  2. Dans la hiérarchie des dossiers, sélectionnez un dossier, puis sélectionnez une action dans la barre d’actions selon vos besoins :

    • Pour renommer le dossier, sélectionnez Renommer le dossier.
    • Pour supprimer le dossier, sélectionnez Supprimer le dossier.
    • Pour déplacer le dossier, sélectionnez Déplacer le dossier.
  3. Suivez les instructions à l’écran pour effectuer les étapes restantes.

Autorisations requises

Le tableau suivant répertorie les autorisations requises pour effectuer des actions sur les dossiers de catalogues.

Action Autorisations requises
Créer des dossiers de catalogues Créer dossier de catalogue de machines
Supprimer des dossiers de catalogues Supprimer dossier de catalogue de machines
Déplacer des dossiers de catalogues Déplacer dossier de catalogue de machines
Renommer des dossiers de catalogues Modifier dossier de catalogue de machines
Déplacer des catalogues vers des dossiers Modifier dossier de catalogue de machines et Modifier le catalogue de machines

Mettre à niveau les VDA

Important :

  • Cette fonctionnalité est disponible en tant que version préliminaire.
  • Elle nécessite la version 2109 ou ultérieure du VDA, ou la version 2203 LTSR ou ultérieure du VDA.

Cette fonctionnalité s’applique aux types de machines suivants :

  • Les machines persistantes provisionnées par MCS. Vous les déployez à l’aide de l’option Citrix Machine Creation Services sur la page Gestion des machines lors de la création du catalogue.
  • Les machines qui ne sont pas créées à l’aide de MCS (par exemple, des machines physiques). Vous les déployez à l’aide de l’option Autre service ou technologie sur la page Gestion des machines lors de la création du catalogue.

Pour plus d’informations sur les deux options, consultez la section Gestion des machines.

Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez effectuer les opérations suivantes :

  • Mettre à niveau les VDA par catalogue
  • Modifier ou annuler une mise à niveau planifiée de VDA
  • Configurer les paramètres de mise à niveau de VDA après la création
  • Mettre à niveau les VDA par machine

Remarque :

  • Lorsque vous planifiez des mises à niveau de VDA pour un catalogue, seuls les VDA du catalogue sur lesquels l’agent de mise à niveau VDA est installé peuvent être mis à niveau.
  • La mise à niveau d’un VDA échoue lorsque la machine est en mode maintenance ou lorsqu’une session est en cours d’exécution sur la machine.

Pré-requis :

  • Vérifiez que vous êtes autorisé à mettre à niveau des VDA.
  • Vérifiez que la version du VDA répond à la configuration requise (VDA version 2109 ou ultérieure, ou VDA version 2203 LTSR ou ultérieure).

Mettre à niveau les VDA par catalogue

Après avoir activé la mise à niveau de VDA pour un catalogue, vous pouvez mettre à niveau les VDA dans le catalogue immédiatement ou planifier des mises à niveau pour le catalogue. Pour ce faire, procédez comme suit :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines.

  2. Sélectionnez le catalogue, puis Mettre à niveau les VDA dans la barre d’actions. La fenêtre Mise à niveau de VDA apparaît.

  3. Choisissez de mettre à niveau les VDA immédiatement ou à une heure planifiée.

    • Pour mettre à niveau les VDA immédiatement, sélectionnez Mettre à niveau maintenant, puis spécifiez une durée.

      La durée est le délai, en heures, après lequel le service de mise à niveau VDA arrête le déploiement des mises à niveau. Pour un VDA dont la mise à niveau est en cours, la mise à niveau se poursuit. Pour garantir que tous les VDA peuvent être mis à niveau, nous vous recommandons de sélectionner une valeur élevée (par exemple, 8 heures).

    • Pour planifier les mises à niveau, sélectionnez Mettre à niveau plus tard, puis spécifiez quand vous souhaitez que les mises à niveau aient lieu.

      Vous pouvez planifier les mises à niveau uniquement pour les sept prochains jours. Les mises à niveau que vous planifiez s’appliquent uniquement aux machines qui figurent actuellement dans le catalogue. Si vous ajoutez des machines au catalogue ultérieurement mais que vous souhaitez également les mettre à niveau, annulez la mise à niveau planifiée, puis recréez une planification.

  4. Cliquez sur Terminé pour appliquer vos paramètres et quitter la fenêtre.

Remarque :

  • L’option Mettre à niveau les VDA n’est disponible qu’après avoir activé la mise à niveau de VDA pour le catalogue. Pour activer la mise à niveau de VDA, modifiez le catalogue.
  • Toutes les machines du catalogue sont placées en mode maintenance pendant le déploiement des mises à niveau. Les mises à niveau peuvent prendre jusqu’à 30 minutes et ne seront effectuées que pendant la période spécifiée.

Sur le nœud Catalogues de machines, la colonne Mise à niveau de VDA fournit des informations de mise à niveau de VDA pour le catalogue. Les informations suivantes peuvent apparaître :

Conseil :

Pour afficher la colonne Mise à niveau de VDA, sélectionnez Colonnes à afficher dans la barre d’actions, sélectionnez Catalogue de machines > Mise à niveau de VDA, puis cliquez sur Enregistrer.

  • Disponible : une nouvelle version de VDA est disponible.
  • Programmé : la mise à niveau de VDA a été planifiée.
  • Non configuré : apparaît lorsque vous n’avez pas activé la mise à niveau de VDA pour le catalogue.
  • À jour : les VDA du catalogue sont à jour.
  • Inconnu : les informations sur la mise à niveau de VDA ne sont pas encore disponibles.

Vous pouvez également afficher l’état des mises à niveau de VDA pour un catalogue. Pour ce faire, cliquez sur le catalogue, puis vérifiez les informations État de mise à niveau de VDA dans l’onglet Détails. Les informations suivantes peuvent apparaître :

  • Non programmé : vous avez activé la mise à niveau de VDA pour le catalogue, mais vous n’avez pas configuré de calendrier de mise à niveau.
  • Programmé : vous avez créé un calendrier de mise à niveau pour le catalogue. Par exemple, si vous définissez la planification pour qu’elle commence à 09:00 PM, December 14, 2030, les informations suivantes s’affichent : Programmé pour December 14, 2030 09:00 PM UTC.
  • En cours : les mises à niveau de VDA ont commencé.
  • Annulé : vous avez annulé la mise à niveau programmée.
  • Échec : ce catalogue contient une ou plusieurs machines dont les mises à niveau de VDA ont échoué.
  • Succès : tous les VDA du catalogue ont été mis à niveau avec succès.

Vous pouvez également résoudre les problèmes de mise à niveau de VDA à l’aide des actions recommandées pour un catalogue. Pour ce faire, cliquez sur le catalogue, puis sur l’onglet Dépanner.

Pour accéder rapidement aux catalogues ayant un état de mise à niveau VDA spécifique, vous pouvez utiliser des filtres. Pour plus d’informations, voir Utiliser la recherche dans l’interface de gestion Configuration complète.

Prenez en compte les informations suivantes :

  • Le filtre Mise à niveau de VDA ou État de mise à niveau de VDA est disponible uniquement pour une utilisation avec les filtres suivants : Nom et Catalogue de machines.
  • Lorsque vous utilisez le filtre État de mise à niveau de VDA ou État de mise à niveau de VDA, Erreurs et Avertissements dans le coin supérieur droit ne sont plus disponibles.

Modifier ou annuler une mise à niveau planifiée de VDA

Après avoir planifié les mises à niveau d’un catalogue, vous pouvez modifier ou annuler la mise à niveau programmée. Pour ce faire, procédez comme suit :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines.

  2. Sélectionnez le catalogue, puis Modifier la mise à niveau planifiée de VDA dans la barre d’actions. La fenêtre Modifier la mise à niveau du VDA s’affiche, avec des informations sur la version de VDA installée et la version de VDA vers laquelle effectuer la mise à niveau.

  3. Choisissez de modifier ou d’annuler la mise à niveau programmée.

    • Pour annuler la mise à niveau, cliquez sur Annuler mise à niveau planifiée. Rappel : L’annulation de la mise à niveau planifiée ne force pas l’arrêt de la mise à niveau en cours.
  4. Cliquez sur Terminé pour quitter la fenêtre.

Configurer les paramètres de mise à niveau de VDA en modifiant un catalogue

Après la création du catalogue, vous pouvez configurer les paramètres de mise à niveau de VDA en modifiant le catalogue. Avant de commencer la modification, prenez en compte les points suivants :

  • Vérifiez que toutes les machines du catalogue se trouvent sur la même version VDA (CR ou LTSR). Sinon, certaines mises à niveau de VDA échoueront. Par exemple, si vous sélectionnez Version LTSR de VDA la plus récente, les mises à niveau CR de VDA échoueront.

  • Les mises à niveau de certaines machines du catalogue ont peut-être commencé. Vous ne pouvez pas modifier les mises à niveau déjà en cours. Les mises à niveau en cours continuent. Celles qui n’ont pas encore démarré seront mises à niveau vers la version spécifiée.

Mettre à niveau les VDA par machine

Après avoir activé la mise à niveau de VDA pour un catalogue, vous pouvez mettre à niveau les VDA du catalogue un par un ou par lots. Pour ce faire, procédez comme suit :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Rechercher.

  2. Sélectionnez une ou plusieurs machines, puis Mettre à niveau le VDA dans la barre d’actions.

Remarque :

  • Pour que l’option Mettre à niveau le VDA soit disponible, assurez-vous que vous avez activé la mise à niveau de VDA pour le catalogue dans lequel résident les machines sélectionnées et que l’agent de mise à niveau de VDA est installé sur ces machines. Pour activer la mise à niveau de VDA, modifiez le catalogue.
  • L’option Mettre à niveau le VDA n’est pas disponible lorsque vous mettez à niveau des VDA pour plus de 50 machines à la fois.
  • Les machines seront placées en mode de maintenance pendant le déploiement des mises à niveau. Le démarrage des mises à niveau peut prendre jusqu’à 30 minutes.
  • Si votre sélection contient des machines pour lesquelles les mises à niveau de VDA ne sont pas disponibles ou dont les mises à niveau sont en attente (programmées, en cours ou en attente de mises à niveau). Nous ignorerons les mises à niveau pour ces machines.

Sur le nœud Rechercher, vous pouvez ajouter la colonne Mise à niveau de VDA. Pour plus d’informations sur la façon d’ajouter une colonne personnalisée, voir Personnaliser les colonnes à afficher. La colonne est utile. Elle fournit des informations de mise à niveau de VDA pour la machine. Les informations suivantes peuvent apparaître :

  • Disponible : une nouvelle version de VDA est disponible.
  • Programmé : la mise à niveau de VDA a été planifiée.
  • Non configuré : apparaît lorsque vous n’avez pas activé la mise à niveau de VDA pour la machine.
  • À jour : le VDA est à jour.
  • Inconnu : les informations sur la mise à niveau de VDA ne sont pas encore disponibles.

Vous pouvez également afficher l’état de la mise à niveau de VDA pour une machine. Pour ce faire, cliquez sur la machine, puis vérifiez les informations État de mise à niveau de VDA dans l’onglet Détails. Les informations suivantes peuvent apparaître :

  • Inconnu : les informations sur l’état de la mise à niveau de VDA ne sont pas encore disponibles.
  • Programmé : vous avez configuré un calendrier de mise à niveau. Par exemple, si vous définissez la planification pour qu’elle commence à 09:00 PM, December 14, 2030, les informations suivantes s’affichent : Programmé pour December 14, 2030 09:00 PM UTC.
  • En attente de mise à niveau : la machine est placée en mode de maintenance, en attente de mise à niveau. (Assurez-vous que les utilisateurs se sont déconnectés de leur session afin que la mise à niveau puisse continuer.)
  • En cours : la mise à niveau de VDA a commencé.
  • Échec de la mise à niveau : les tentatives de mise à niveau de VDA ont échoué.
  • Échec de la validation : les tentatives de validation des paramètres de mise à niveau de VDA ont échoué.
  • Annulé : la mise à niveau de la machine a été annulée.
  • Succès : le VDA a été mis à niveau avec succès.

Vous pouvez également résoudre les problèmes de mise à niveau de VDA à l’aide des actions recommandées pour une machine. Pour ce faire, cliquez sur la machine, puis sur l’onglet Dépanner.

Pour accéder rapidement aux machines ayant un état de mise à niveau VDA spécifique, vous pouvez utiliser des filtres. Pour plus d’informations, voir Utiliser la recherche dans l’interface de gestion Configuration complète. Prenez en compte les informations suivantes :

  • Le filtre Mise à niveau de VDA ou État de mise à niveau de VDA est disponible uniquement pour une utilisation avec les filtres suivants : Nom et Catalogue de machines.
  • Lorsque vous utilisez le filtre État de mise à niveau de VDA ou État de mise à niveau de VDA, Erreurs et Avertissements dans le coin supérieur droit ne sont plus disponibles.

Modifier le paramètre réseau pour un schéma de provisioning existant

Vous pouvez modifier le paramètre réseau d’un schéma de provisioning existant afin que les nouvelles machines virtuelles soient créées sur le nouveau sous-réseau. Utilisez le paramètre -NetworkMapping dans la commande Set-ProvScheme pour modifier le paramètre réseau.

Pour modifier le paramètre réseau d’un schéma de provisioning existant, procédez comme suit :

  1. Dans la fenêtre PowerShell, exécutez la commande asnp citrix* pour charger les modules PowerShell.
  2. Exécutez (Get-Provscheme -ProvisioningSchemeName "name").NetworkMaps pour accéder au chemin réseau que vous souhaitez modifier.
  3. Exécutez Set-HypAdminConnection pour définir l’adresse du contrôleur par défaut que les commandes utiliseront pour communiquer avec le contrôleur.
  4. Affectez une variable au nouveau paramètre réseau. Par exemple :

    $NewNetworkMap = @{“0”= “XDHYP:\HostingUnits\MyNetworks\Network 0.network”}
    <!--NeedCopy-->
    
  5. Exécutez Set-ProvScheme -ProvisioningSchemeName "name" -NetworkMapping $NewNetworkMap.
  6. Exécutez (Get-Provscheme -ProvisioningSchemeName "name").NetworkMaps pour vérifier le nouveau paramètre réseau pour le schéma de provisioning existant.

Mettre à jour les machines provisionnées vers l’état du schéma de provisioning actuel

Set-ProvScheme modifie le schéma de provisioning. Toutefois, ce script n’affecte pas les machines existantes. À l’aide de la commande Request-ProvVMUpdate, vous pouvez désormais appliquer le schéma de provisioning actuel à une machine ou à un ensemble de machines persistant ou non persistant existant. Actuellement, la mise à jour des propriétés prise en charge par cette fonctionnalité est ServiceOffering.

Vous pouvez mettre à jour :

  • une seule machine virtuelle ;
  • une liste des machines virtuelles spécifiques ou toutes les machines virtuelles existantes associées à un ID de schéma de provisioning ;
  • une liste des machines virtuelles spécifiques ou toutes les machines virtuelles existantes associées à un nom de schéma de provisioning.

Pour mettre à jour les machines virtuelles existantes :

  1. Vérifiez la configuration des machines existantes. Par exemple,

    ProvScheme | select ProvisioningSchemeName, ProvisioningSchemeVersion
    <!--NeedCopy-->
    
  2. Mettez à jour le schéma de provisioning. Par exemple,

    ProvisioningSchemeName “my-catalog” –ServiceOffering “Standard_D16_v3”
    <!--NeedCopy-->
    
  3. Demandez une mise à jour pour les machines existantes. Par exemple :

    • Pour mettre à jour toutes les machines existantes :

       Request-ProvVMUpdate –ProvisioningSchemeName “my-catalog”
       Get-ProvVM | select VMName,
       ProvisioningSchemeUpdateRequested, ProvisioningSchemeVersion
       <!--NeedCopy-->
      
    • Pour mettre à jour une liste de machines spécifiques :

       Request-ProvVMUpdate -ProvisioningSchemeName "my-catalog" -VMName "vm1","vm2"
       Get-ProvVM | select VMName,
       ProvisioningSchemeVersion
       <!--NeedCopy-->
      
    • Pour mettre à jour des machines en fonction de l’entrée de Get-ProvVM :

       Get-ProvVM -ProvisioningSchemeName "my-catalog" | Request-ProvVMUpdate
       Get-ProvVM | select VMName,
       ProvisioningSchemeVersion
       <!--NeedCopy-->
      
  4. Redémarrez les machines. Lors de la prochaine mise sous tension, la version ProvisioningSchemeVersion sur les machines sera mise à jour pour correspondre à la version du schéma de provisioning actuel et le champ ProvisioningSchemeUpdateRequested sera effacé.

Ressources créées par MCS sur Citrix Hypervisor

Le tableau suivant présente la liste des ressources créées par MCS sur Citrix Hypervisor.

Processus DDC Ressources sur DDC Ressources sur Citrix Hypervisor
Créer une unité de connexion et d’hébergement Unité de connexion et d’hébergement -
Créer un catalogue de machines Catalogue de machines Copie de l’image principale (supprimée une fois le processus terminé), machine virtuelle de préparation avec disques de base et d’identité (supprimée une fois le processus terminé), disque de base de l’image principale et machines virtuelles avec disques de base et d’identité.
Ajouter des machines au catalogue de machines Machines virtuelles ajoutées au catalogue Nouvelles machines virtuelles dotées de disques de base et d’identité.
Supprimer des machines d’un catalogue de machine Machines virtuelles supprimées du catalogue Les machines virtuelles dotées de disques de base et d’identité sont supprimées de l’inventaire et du stockage de l’hyperviseur.
Mettre un catalogue de machines à jour Catalogue mis à jour Nouveau disque de base de l’image principale. Disques de base des machines virtuelles remplacés par de nouveaux disques de base.
Restaurer un catalogue Le catalogue revient à son état d’origine Disques de base des machines virtuelles remplacés par les disques de base d’origine.
Supprimer le catalogue de machines Catalogue de machines supprimé Les machines virtuelles dotées de disques de base et d’identité sont supprimées de l’inventaire et du stockage de l’hyperviseur. Tous les disques de base de l’image principale sont supprimés après un certain temps. Ne supprimez l’hébergement qu’après la suppression de tous les disques.
Supprimer l’unité de connexion et d’hébergement Unité de connexion et d’hébergement retirée -

Scénarios d’utilisation

Le tableau suivant présente la liste des actions possibles pour gérer les ressources si vous utilisez Citrix Hypervisor pour fournir des machines virtuelles et les résultats attendus correspondants.

Action Résultat
Renommer les ressources sur le DDC et l’hyperviseur : hébergement ; unité d’hébergement ; catalogue de machines sur le DDC ou nom des machines virtuelles ; nom du disque des machines virtuelles ; nom du stockage. MCS utilise les objets par ID. Par conséquent, vous pouvez renommer toutes les ressources, à l’exception des instantanés.
Supprimer ou renommer l’instantané d’origine et essayer d’annuler la mise à jour de la machine. Un message vous invitant à sélectionner un autre instantané s’affiche. L’instantané est un modèle pour les machines du catalogue.
Supprimer une machine virtuelle de l’inventaire de l’hyperviseur sans supprimer de disques du stockage local, puis démarrer cette machine virtuelle à partir du DDC. La machine virtuelle ne démarre pas.
Déplacer une machine d’un hôte vers un autre. Vous ne pouvez le faire que si la machine virtuelle n’a jamais été démarrée. MCS bloque cette opération et un message approprié s’affiche sur la console de l’hyperviseur.
Supprimer le disque de base d’une machine virtuelle du stockage de l’hyperviseur, puis démarrer cette machine virtuelle à partir du DDC. Le disque de base est recréé à partir du disque de base de l’image principale et la machine virtuelle est enregistrée après la mise sous tension.
Supprimer le disque de cache en écriture différée (disque de stockage temporaire), puis démarrer cette machine virtuelle à partir du DDC. La machine virtuelle démarre et réussit l’enregistrement, mais le disque de cache en écriture différée n’est pas recréé.
Supprimer le disque de base d’une machine virtuelle et le disque de base de l’image principale du stockage de l’hyperviseur, puis démarrer cette machine virtuelle à partir du DDC. Le disque de base n’est pas recréé et la machine virtuelle n’est pas enregistrée.
Supprimer le disque d’identité d’une machine virtuelle du stockage de l’hyperviseur, puis démarrer cette machine virtuelle à partir du DDC. Le disque d’identité n’est pas recréé et la machine virtuelle n’est pas enregistrée.
Supprimer le disque de base de l’image principale du stockage de l’hyperviseur et essayer d’ajouter une machine. La machine virtuelle n’est pas ajoutée.

Ressources créées par MCS sur l’hyperviseur VMware

Processus DDC Ressources sur DDC Ressources sur l’hyperviseur VMware
Créer une unité de connexion et d’hébergement Unité de connexion et d’hébergement -
Créer un catalogue de machines Catalogue de machines Machine virtuelle XD-Temp (supprimée une fois le processus terminé), machine virtuelle de préparation (supprimée une fois le processus terminé), dossier avec disque de base de l’image principale et dossiers de machines virtuelles contenant des fichiers de machine virtuelle.
Ajouter des machines au catalogue de machines Machines virtuelles ajoutées au catalogue Nouveaux dossiers de machines virtuelles contenant des fichiers de machine virtuelle.
Supprimer des machines d’un catalogue de machine Machines virtuelles supprimées du catalogue Les dossiers de machines virtuelles contenant des fichiers de machine virtuelle sont supprimés de l’inventaire et du stockage de l’hyperviseur.
Mettre un catalogue de machines à jour Catalogue mis à jour Nouveau dossier avec disque de base de l’image principale.
Restaurer un catalogue Le catalogue revient à son état d’origine Disques de base des machines virtuelles remplacés par les disques de base d’origine.
Supprimer le catalogue de machines Catalogue de machines supprimé Les dossiers de machines virtuelles contenant des fichiers de machine virtuelle sont supprimés de l’inventaire et du stockage de l’hyperviseur. Supprimez manuellement tous les dossiers contenant des disques de base d’image principale sur le stockage de l’hyperviseur.
Supprimer l’unité de connexion et d’hébergement Unité de connexion et d’hébergement retirée -

Fichiers de machines virtuelles

Fichier Utilisation Description
.vmx vmname.vmx Fichier de configuration de machine virtuelle
.vmxf vmname.vmxf Fichiers de configuration de machine virtuelle supplémentaires
.vmdk Vmname-xd-delta.vmdk Disque virtuel Delta
.vmdk Vmname_IdentityDisk.vmdk Disque virtuel d’identité
.vmdk Vmname_TemporaryStorage.vmdk Disque WBC
.vmdk Vmname-xd-copy.vmdk Disque virtuel (mode copie clone complet)
.nvram vmname.nvram ou nvram Configuration BIOS ou EFI de machine virtuelle
.vmsd vmname.vmsd Instantanés de machine virtuelle
.log vmware.log Fichier journal actuel de la machine virtuelle
-#.log vmware-#.log (où # est un nombre commençant par 1) Fichiers journaux des anciennes machines virtuelles
.hlog vmname.hlog Le fichier journal utilisé par le serveur vCenter pour suivre les fichiers des machines virtuelles doit être supprimé une fois qu’une certaine opération est terminée.

Voici les fichiers supplémentaires créés lorsque la machine virtuelle passe à l’état de mise sous tension et sont supprimés après l’arrêt :

  • vmname.vswp
  • Vmname-xd-delta.vmdk-sesparse.REDO_xxxxxx
  • Vmname-xd-delta.vmdk.REDO_xxxxxx
  • vmname.vmx.lck
  • vmname.vmx~
  • vmx-vmname.vswp

Scénarios d’utilisation

Le tableau suivant présente la liste des actions possibles pour gérer les ressources si vous utilisez VMware pour fournir des machines virtuelles et les résultats attendus correspondants.

Action Résultat
Renommer les ressources sur le DDC et l’hyperviseur : hébergement ; unité d’hébergement ; catalogue de machines sur le DDC ou nom d’inventaire des machines virtuelles. La machine virtuelle démarre et réussit l’enregistrement.
Supprimer ou renommer l’instantané d’origine et essayer d’annuler la mise à jour de la machine. Un message vous invitant à sélectionner un autre instantané s’affiche. L’instantané est un modèle pour les machines du catalogue.
Supprimer une machine virtuelle de l’inventaire de l’hyperviseur sans supprimer de disques du stockage local, puis démarrer cette machine virtuelle à partir du DDC. La machine virtuelle ne démarre pas.
Déplacer (migrer avec VMotion) une machine d’un hôte à un autre (options de ressources de calcul et de stockage uniquement). La machine virtuelle démarre et réussit l’enregistrement.
Renommer ou supprimer le magasin de données et démarrer cette machine virtuelle à partir de DDC. Un message d’erreur file not found s’affiche et la machine virtuelle ne parvient pas à démarrer.
Renommer ou supprimer un dossier de machine virtuelle et démarrer cette machine virtuelle à partir du DDC. Un message d’erreur file not found s’affiche et la machine virtuelle ne parvient pas à démarrer.
Renommer ou supprimer des fichiers de machine virtuelle dans un dossier de machine virtuelle et démarrer cette machine virtuelle à partir du DDC. Un message d’erreur file not found s’affiche et la machine virtuelle ne parvient pas à démarrer.
Renommer ou supprimer un dossier de disque de base et démarrer cette machine virtuelle à partir de DDC. Un message d’erreur file not found s’affiche et la machine virtuelle ne parvient pas à démarrer.
Renommer ou supprimer le disque de base du dossier du disque de base et démarrer cette machine virtuelle à partir du DDC. Un message d’erreur file not found s’affiche et la machine virtuelle ne parvient pas à démarrer.

Gérer les balises

Vous pouvez utiliser l’interface de gestion Configuration complète pour appliquer ou supprimer une balise à un catalogue ou d’un catalogue.

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines dans le volet gauche.
  2. Sélectionnez un catalogue de machines, puis sélectionnez Plus.
  3. Sélectionnez Gérer les balises dans le menu. La fenêtre Gérer les balises s’affiche.
  4. Si une balise existe, activez la case à cocher en regard de son nom. Sinon, sélectionnez Créer, puis spécifiez un nom pour la balise. Une fois la balise créée, vous revenez automatiquement à la fenêtre Gérer les balises, sa case à cocher est sélectionnée.
  5. Dans la fenêtre Gérer les balises, sélectionnez Enregistrer pour appliquer vos modifications et quitter la fenêtre.

Identifier les ressources créées par MCS

Voici les balises que MCS ajoute aux ressources de chaque plateforme. Les balises du tableau sont représentées au format “clé”:”valeur”.

AWS

Nom de la ressource Balise
Disque d’identification “Name”: “VMName_IdentityDisk”
  “XdConfig”: “XdProvisioned=true”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
Image “XdConfig”: “XdProvisioned=true”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
Carte d’interface réseau “Description”: “XD Nic”
  “XdConfig”: “XdProvisioned=true”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
Disque OS “Name”: “VMName_rootDisk”
  “XdConfig”: “XdProvisioned=True”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  [when AwsCaptureInstanceProperties = true] “Citrix Resource”: “”
  [when AwsCaptureInstanceProperties = true and AwsOperationalResourcesTagging = true] “CitrixOperationalResource”: “”
Machine virtuelle de préparation “Name”: “Preparation - CatalogName - xxxxxxxxxx”
  “XdConfig”: “XdProvisioned=true”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  [when AwsCaptureInstanceProperties = true] “Citrix Resource”: “”
  [when AwsCaptureInstanceProperties = true and AwsOperationalResourcesTagging = true] “CitrixOperationalResource”: “”
Instantané publié “XdConfig”: “XdProvisioned=true”
  S’il ne s’agit pas d’un instantané pour AMI travailleur de volume, alors “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
Modèle [when AwsCaptureInstanceProperties = true] “XdConfig”: “XdProvisioned=true”
  [lorsque AWSCaptureInstanceProperties = true] « CitrixProvisioningSchemeID » : « xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx »
  [when AwsCaptureInstanceProperties = true] “CitrixResource”: “”
  [when AwsCaptureInstanceProperties = true and AwsOperationalResourcesTagging = true] “CitrixOperationalResource”: “”
VM dans le catalogue “XdConfig”: “XdProvisioned=true”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  [when AwsCaptureInstanceProperties = true] “CitrixResource”: “”
  [when AwsCaptureInstanceProperties = true] “aws:ec2launchtemplate:id”:“lt-xxxx”
  [when AwsCaptureInstanceProperties = true] “aws:ec2launchtemplate:version”: “n”
  [when AwsCaptureInstanceProperties = true and AwsOperationalResourcesTagging = true] “CitrixOperationalResource”: “”
AMI travailleur de volume “XdConfig”: “XdProvisioned=true”
Bootstraper travailleur de volume “Name”: “XenDesktop Temp”
  “XdConfig”: “XdProvisioned=true”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  [when AwsCaptureInstanceProperties = true and AwsOperationalResourcesTagging = true] “CitrixVolumeWorkerBootstrapper”: “”
Instance travailleur de volume “Name”: “Citrix.XD.Volumeworker-xxxx-xx-xx-xx-xxxx”
  “XdConfig”: “XdProvisioned=true”

Plate-forme Google Cloud

Nom de la ressource Balise
Disque d’identification “Citrixresource”: “internal”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
Image “Citrixresource”: “internal”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
Disque OS “Citrixresource”: “internal”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
Machine virtuelle de préparation “Citrixresource”: “internal”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
Instantané publié “Citrixresource”: “internal”
Bucket de stockage “Citrixresource”: “internal”
Modèle “Citrixresource”: “internal”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
VM dans le catalogue “Citrixresource”: “internal”
  “CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”. Le plugin ajoute également cette étiquette pour les machines virtuelles provisionnées par MCS : “citrix-provisioning-scheme-id”: “provSchemeId”. Vous pouvez utiliser cette étiquette pour filtrer par catalogue dans la console GCP.
Disque WBC “Citrixresource”: “internal”
  CitrixProvisioningSchemeId”: “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”

Azure

Nom de la ressource Balise
Disque d’identification “CitrixProvisioningSchemeId” : “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  “CitrixResource” : “Internal”
Image “CitrixProvisioningSchemeId” : “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  “CitrixResource” : “Internal”
Carte d’interface réseau “CitrixProvisioningSchemeId” : “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  “CitrixResource” : “Internal”
Disque OS “CitrixProvisioningSchemeId” : “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  “CitrixResource” : “Internal”
Machine virtuelle de préparation “CitrixProvisioningSchemeId” : “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  “CitrixResource” : “Internal”
Instantané publié “CitrixProvisioningSchemeId” : “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  “CitrixResource” : “Internal”
Groupe de ressources “CitrixResource” : “Internal”
  CitrixSchemaVersion: 2.0
  “CitrixProvisioningSchemeId” : “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
Compte de stockage “CitrixProvisioningSchemeId” : “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  “CitrixResource” : “Internal”
VM dans le catalogue “CitrixProvisioningSchemeId” : “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  “CitrixResource” : “Internal”
Disque WBC “CitrixProvisioningSchemeId” : “xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxxx”
  “CitrixResource” : “Internal”

Gérer le jeu de configuration d’un catalogue

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir configuré le déploiement de votre service WEM. Pour plus d’informations, consultez la rubrique Découvrez Workspace Environment Management Service.

Lier un catalogue à un jeu de configuration

Important :

Si vos instances Citrix DaaS et du service WEM ne résident pas dans la même région, vous ne pouvez pas lier un catalogue à un jeu de configuration. Dans ce cas, migrez votre service WEM vers la même région que Citrix DaaS.

Pour lier un catalogue à un jeu de configuration, procédez comme suit :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines.

  2. Sélectionnez le catalogue de machines, puis Gérer le jeu de configuration dans la barre d’actions. La fenêtre Gérer le jeu de configuration apparaît.

  3. Sélectionnez un jeu de configuration WEM auquel vous souhaitez lier le catalogue.

    Remarque :

    Si le jeu de configuration sélectionné ne contient pas de paramètres relatifs à la configuration de base de WEM, l’option Appliquer les paramètres de base au jeu de configuration apparaît. Nous vous recommandons de sélectionner l’option permettant d’appliquer les paramètres de base au jeu de configuration.

  4. Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer vos modifications.

Basculer vers un autre jeu de configuration

Pour passer à un autre jeu de configuration pour un catalogue, procédez comme suit :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines.

  2. Sélectionnez le catalogue de machines, puis Gérer le jeu de configuration dans la barre d’actions. La fenêtre Gérer le jeu de configuration apparaît.

  3. Sélectionnez un autre jeu de configuration WEM auquel vous souhaitez lier le catalogue.

  4. Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer vos modifications.

Annuler la liaison d’un catalogue avec le jeu de configuration

Pour annuler la liaison d’un catalogue avec le jeu de configuration, procédez comme suit :

  1. Dans Gérer > Configuration complète, sélectionnez Catalogues de machines.

  2. Sélectionnez le catalogue de machines, puis Gérer le jeu de configuration dans la barre d’actions. La fenêtre Gérer le jeu de configuration apparaît.

  3. Cliquez sur l’icône X située à droite du jeu de configuration sélectionné.

  4. Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer vos modifications.

Ajout de descriptions à une image

Vous pouvez ajouter des descriptions informatives sur les modifications liées aux mises à jour des images pour les catalogues de machines. Utilisez cette fonctionnalité pour ajouter une description lors de la création d’un catalogue ou lorsque vous mettez à jour une image principale existante pour un catalogue. Vous pouvez également afficher des informations pour chaque image principale du catalogue. Cette fonctionnalité est utile pour les administrateurs qui souhaitent ajouter des étiquettes descriptives lors de la mise à jour d’une image principale utilisée par un catalogue, par exemple, Office 365 installé. Utilisez les commandes suivantes pour ajouter ou afficher des descriptions d’images :

  • NewProvScheme. Un nouveau paramètre, masterImageNote, vous permet d’ajouter une note à une image. Par exemple :
C:\PS>New-ProvScheme -ProvisioningSchemeName XenPS -HostingUnitName XenHu -IdentityPoolName idPool1 -MasterImageVM XDHyp:\HostingUnits\XenHU\Base.vm\Base.snapshot -MasterImageNote "Office365 installed"
<!--NeedCopy-->
  • Publish-ProvMasterVMImage. Utilisez ce paramètre pour publier la note. Par exemple :
C:\PS>Publish-ProvMasterVMImage -ProvisioningSchemeName MyScheme -MasterImageVM XDHyp:\HostingUnits\HostUnit1\RhoneCC_baseXP.vm\base.snapshot -MasterImageNote "Visual Studio 2019 installed"
<!--NeedCopy-->
  • Get-ProvSchemeMasterVMImageHistory. Affichez des informations sur chaque image. Par exemple :
C:\PS>Get-ProvSchemeMasterVMImageHistory -ProvisioningSchemeName MyScheme -Showall

VMImageHistoryUid : 3cba3a75-89cd-4868-989b-27feb378fec5

ProvisioningSchemeUid : 7585f0de-192e-4847-a6d8-22713c3a2f42

ProvisioningSchemeName : MyScheme

MasterImageVM : /Base.vm/base.snapshot

Date : 17/05/2021 09:27:50

MasterImageNote : Office365 installed
<!--NeedCopy-->

Dépanner

  • Pour les machines avec l’état Power State Unknown, reportez-vous à CTX131267 pour obtenir des conseils.

  • Si un Cloud Connector ne fonctionne pas correctement, les opérations de provisionnement MCS (telles que les mises à jour de catalogue) prennent beaucoup plus de temps que d’habitude, et les performances de la console de gestion se dégradent considérablement.