Citrix Virtual Apps and Desktops Service

Migration d’une configuration locale vers le cloud

La configuration automatisée vous permet d’automatiser le déplacement de votre configuration locale vers un site cloud.

L’image suivante présente une vue de haut niveau de ce que la configuration automatisée peut faire pour migrer votre configuration vers le cloud.

Migrer vers le cloud

Conditions préalables à la migration de votre configuration

Pour exporter votre configuration à partir de Citrix Virtual Apps and Desktops, vous avez besoin de la configuration suivante :

  • Citrix Virtual Apps and Desktops : version actuelle et précédente ou Citrix Virtual Apps and Desktops, XenApp et XenDesktop LTSR : toutes les versions
  • Une machine jointe au domaine avec .NET Framework 4.7.2 ou version ultérieure et le kit SDK Citrix PowerShell. Ceci est automatiquement installé sur le Delivery Controller. (Pour s’exécuter sur une machine autre que le Delivery Controller local, Citrix Studio doit être installé, car Studio installe les composants logiciels enfichables PowerShell appropriés. Le programme d’installation de Studio se trouve sur le support d’installation de Citrix Virtual Apps and Desktops.)

Pour importer votre configuration dans Citrix Virtual Apps and Desktops Service, vous avez besoin de la configuration suivante :

  • Une machine avec accès à Citrix Cloud. Il n’est pas nécessaire que ce soit un Delivery Controller ou une machine jointe à un domaine.
  • Citrix Virtual Apps and Desktops Service provisionné.
  • Emplacement de ressources actif, avec Connector installé et joint au même domaine que l’installation locale.
  • La connectivité aux sites accédant à Citrix Cloud doit être autorisée et disponible. Pour plus d’informations, consultez Connectivité du service Virtual Apps and Desktops.

Remarque :

La configuration automatisée ne peut pas être installée sur un système Cloud Connector.

Exportation de votre configuration locale Citrix Virtual Apps and Desktops

Important :

  • Vous devez inclure votre fichier CustomerInfo.yml avec vos ID client et les informations de clé secrète. Pour savoir comment récupérer vos ID client et de votre clé secrète, reportez-vous à la section Génération des ID client et de la clé secrète. Pour plus d’informations sur l’ajout de ces informations au fichier CustomerInfo.yml, reportez-vous à la section Remplissage du fichier d’informations client.
  • Le fichier ZoneMapping.yml doit inclure des informations qui mappent votre zone locale aux emplacements de ressources dans le cloud. Pour savoir comment mapper vos zones, reportez-vous à la section Remplissage du fichier de mappage de zones.
  • Si vous disposez de connexions hôtes, vous devez entrer les informations correspondantes dans le fichier CvadAcSecurity.yml.
  1. Installez la configuration automatisée.
  2. Double-cliquez sur l’icône Config automatique. Une fenêtre PowerShell s’affiche.
  3. Exécutez la commande suivante pour exporter tous les composants. L’exportation de votre configuration locale ne la modifie en aucune façon.

    Export-CvadAcToFile

Après avoir exécuté une applet de commande pour la première fois, un dossier d’exportation contenant les journaux et les fichiers de configuration .yml est créé. Le dossier se trouve sous %HOMEPATH%\Documents\Citrix\AutoConfig. Chaque exportation successive crée un sous-dossier. Le dossier parent %HOMEPATH%\Documents\Citrix\AutoConfig contient toujours les fichiers exportés au cours de l’exportation la plus récente.

Remarque :

Si la configuration automatisée n’est pas installée sur le Delivery Controller, exécutez import-module Citrix.AutoConfig.Commands avant d’utiliser l’outil via PowerShell. Cette étape n’est pas nécessaire si vous ouvrez Configuration automatisée à l’aide de l’icône Config automatique.

Si vous rencontrez des erreurs ou des exceptions, consultez la section Fixups du fichier journal.

Importation de votre configuration vers Citrix Virtual Apps and Desktops Service

Important :

  • Vous devez inclure votre fichier CustomerInfo.yml avec vos ID client et les informations de clé secrète. Pour savoir comment récupérer vos ID client et de votre clé secrète, reportez-vous à la section Génération des ID client et de la clé secrète. Pour plus d’informations sur l’ajout de ces informations au fichier CustomerInfo.yml, reportez-vous à la section Remplissage du fichier d’informations client.
  • Le fichier ZoneMapping.yml doit inclure des informations qui mappent votre zone locale aux emplacements de ressources dans le cloud. Pour savoir comment mapper vos zones, reportez-vous à la section Remplissage du fichier de mappage de zones.
  • Si vous disposez de connexions hôtes, vous devez entrer les informations correspondantes dans le fichier CvadAcSecurity.yml.

Exécution d’une importation

  1. Double-cliquez sur l’icône Config automatique. Une fenêtre PowerShell s’affiche.
  2. Exécutez la commande suivante pour importer tous les composants.

    Merge-CvadAcToSite

Comparez l’état attendu avec le nouvel état actuel. Diverses options d’importation contrôlent si les résultats d’importation sont identiques ou un sous-ensemble du site local.

Après l’exécution de l’applet de commande, un dossier d’exportation contenant les journaux et les fichiers de configuration .yml est créé. Le dossier se trouve sous %HOMEPATH%\Documents\Citrix\AutoConfig.

Si vous rencontrez des erreurs ou des exceptions, consultez la section Fixups du fichier journal.

Remarque :

Si la configuration automatisée n’est pas installée sur le Delivery Controller, exécutez import-module Citrix.AutoConfig.Commands avant d’utiliser l’outil via PowerShell. Cette étape n’est pas nécessaire si vous ouvrez Configuration automatisée à l’aide de l’icône Config automatique.

Pour revenir à votre configuration Citrix Virtual Apps and Desktops Service d’origine, consultez Sauvegarde de la configuration de votre service Citrix Virtual Apps and Desktops.

Opération d’importation en détail

Le processus d’importation est conçu pour effectuer les mises à jour appropriées, appliquer uniquement les mises à jour nécessaires et vérifier que toutes les mises à jour ont été correctement effectuées. Vous trouverez ci-dessous les étapes de toutes les opérations d’importation.

  1. Consultez le fichier .yml exporté (état attendu).
  2. Consultez le cloud (état actuel).
  3. Sauvegardez l’état du cloud avant importation dans les fichiers .yml (la pré-sauvegarde peut être restaurée si nécessaire).
  4. Évaluez les différences entre l’état attendu et l’état actuel. Cela détermine les mises à jour à effectuer.
  5. Effectuez les mises à jour.
  6. Consultez de nouveau le cloud (nouvel état actuel).
  7. Sauvegardez l’état du cloud post-importation dans les fichiers .yml (la post-sauvegarde peut être restaurée si nécessaire).
  8. Comparez le nouvel état actuel avec l’état attendu.
  9. Générez un rapport des résultats de la comparaison.

Migration granulaire

Important :

Pour plus d’informations sur l’ordre de migration des composants, consultez Ordre de migration des composants.

Vous pouvez migrer de manière sélective des composants uniquement ou même des noms de composants uniquement.

  • Les paramètres de composants pris en charge incluent MachineCatalogs et Tags entre autres.
  • Les paramètres de nom de composant pris en charge incluent les paramètres IncludeByName et ExcludeByName entre autres.

Pour plus d’informations sur les paramètres et leur utilisation, consultez la rubrique Paramètres de migration granulaire.

Activation des sites

L’activation du site vous permet de contrôler quel site est actif et contrôle vos ressources. Pour plus d’informations, consultez Activation de sites.