Citrix Virtual Apps and Desktops

Environnements de virtualisation VMware

Suivez ce guide si vous utilisez VMware pour fournir des machines virtuelles.

Installez vCenter Server et les outils de gestion appropriés. (Aucune prise en charge n’est fournie pour l’opération vSphere vCenter Linked Mode.)

Si vous prévoyez d’utiliser MCS, ne désactivez pas la fonctionnalité de navigateur de banque de données dans vCenter Server (décrite dans https://kb.vmware.com/selfservice/microsites/search.do?language=en_US&cmd=displayKC&externalId=2101567). Si vous désactivez cette fonctionnalité, MCS ne fonctionne pas correctement.

Vous pouvez utiliser Machine Creation Services et Citrix Provisioning (anciennement Provisioning Services) pour provisionner :

  • Les ordinateurs BIOS d’ancienne génération pour les machines virtuelles avec OS de bureau ou de serveur prises en charge.
  • Les ordinateurs UEFI pour les machines virtuelles avec OS de bureau ou de serveur prises en charge, y compris le démarrage sécurisé.

Privilèges requis

Créez un compte d’utilisateur VMware et un ou plusieurs rôles VMware. Basez la création de ces rôles sur le niveau de granularité auquel vous devez attribuer des autorisations aux utilisateurs. Définissez les privilèges pour chaque rôle, à l’aide de la liste des autorisations vCenter dont Citrix Virtual Apps and Desktops a besoin pour effectuer les opérations.

Pour accorder des autorisations à un utilisateur, associez-le au rôle au niveau du centre de données. Pour plus d’informations sur la définition des autorisations dans vCenter, consultez la documentation de VMware.

Les tableaux suivants répertorient les correspondances entre les opérations Citrix Virtual Apps and Desktops et les privilèges VMware requis au minimum.

Remarque :

Le nom d’affichage de la liste des autorisations, en particulier User Interface, est différent pour certaines versions de vSphere. Par exemple, dans vSphere 6.7, l’autorisation User Interface est Change Memory and Change Settings, plutôt que Settings et Memory comme décrit dans les privilèges requis indiqués sur cette page.

Ajouter des connexions et des ressources

SDK Interface utilisateur
System. Anonymous, System. Read, et System.View Ajouté automatiquement. Peut utiliser le rôle lecture seule intégré.

Gestion de l’alimentation

SDK Interface utilisateur
VirtualMachine.Interact.PowerOff Virtual machine > Interaction > Power Off
VirtualMachine.Interact.PowerOn Virtual machine > Interaction > Power On
VirtualMachine.Interact.Reset Virtual machine > Interaction > Reset
VirtualMachine.Interact.Suspend Virtual machine > Interaction > Suspend

Provisionner des machines (Machine Creation Services)

Pour provisionner des machines à l’aide de MCS, les autorisations suivantes sont obligatoires :

SDK Interface utilisateur
Datastore.AllocateSpace Datastore > Allocate space
Datastore.Browse Datastore > Browse datastore
Datastore.FileManagement Datastore > Low level file operations
Network.Assign Network > Assign network
Resource.AssignVMToPool Resource > Assign virtual machine to resource pool
VirtualMachine.Config.AddExistingDisk Virtual machine > Configuration > Add existing disk
VirtualMachine.Config.AddNewDisk Virtual machine > Configuration > Add new disk
VirtualMachine.Config.AdvancedConfig Virtual machine > Configuration > Advanced
VirtualMachine.Config.RemoveDisk Virtual machine > Configuration > Remove disk
VirtualMachine.Config.CPUCount Virtual machine > Configuration > Change CPU count
VirtualMachine.Config.Memory Virtual machine > Configuration > Change memory
VirtualMachine.Config.Settings Virtual machine > Configuration > Change settings
VirtualMachine.Interact.PowerOff Virtual machine > Interaction > Power Off
VirtualMachine.Interact.PowerOn Virtual machine > Interaction > Power On
VirtualMachine.Interact.Reset Virtual machine > Interaction > Reset
VirtualMachine.Interact.Suspend Virtual machine > Interaction > Suspend
VirtualMachine.Inventory.CreateFromExisting Virtual machine > Inventory > Create from existing
VirtualMachine.Inventory.Create Virtual machine > Inventory > Create new
VirtualMachine.Inventory.Delete Virtual machine > Inventory > Remove
VirtualMachine.Provisioning.Clone Virtual machine > Provisioning > Clone virtual machine
VirtualMachine.State.CreateSnapshot vSphere 5.0, Update 2, vSphere 5.1, Update 1, and vSphere 6.x, Update 1: Virtual machine > State > Create snapshot; vSphere 5.5: Virtual machine > Snapshot management > Create snapshot

Mise à jour et restauration de l’image

SDK Interface utilisateur
Datastore.AllocateSpace Datastore > Allocate space
Datastore.Browse Datastore > Browse datastore
Datastore.FileManagement Datastore > Low level file operations
Network.Assign Network > Assign network
Resource.AssignVMToPool Resource > Assign virtual machine to resource pool
VirtualMachine.Config.AddExistingDisk Virtual machine > Configuration > Add existing disk
VirtualMachine.Config.AddNewDisk Virtual machine > Configuration > Add new disk
VirtualMachine.Config.AdvancedConfig Virtual machine > Configuration > Advanced
VirtualMachine.Config.RemoveDisk Virtual machine > Configuration > Remove disk
VirtualMachine.Interact.PowerOff Virtual machine > Interaction > Power Off
VirtualMachine.Interact.PowerOn Virtual machine > Interaction > Power On
VirtualMachine.Interact.Reset Virtual machine > Interaction > Reset
VirtualMachine.Inventory.CreateFromExisting Virtual machine > Inventory > Create from existing
VirtualMachine.Inventory.Create Virtual machine > Inventory > Create new
VirtualMachine.Inventory.Delete Virtual machine > Inventory > Remove
VirtualMachine.Provisioning.Clone Virtual machine > Provisioning > Clone virtual machine

Supprimer des machines provisionnées

SDK Interface utilisateur
Datastore.Browse Datastore > Browse datastore
Datastore.FileManagement Datastore > Low level file operations
VirtualMachine.Config.RemoveDisk Virtual machine > Configuration > Remove disk
VirtualMachine.Interact.PowerOff Virtual machine > Interaction > Power Off
VirtualMachine.Inventory.Delete Virtual machine > Inventory > Remove

Profil de stockage (vSAN)

Pour afficher, créer ou supprimer des stratégies de stockage lors de la création de catalogues sur un datastore vSAN, les autorisations suivantes sont obligatoires :

SDK Interface utilisateur
storage.Profile-driven storage update PROFILE-DRIVEN STORAGE > Profile-driven storage update
storage.Profile-driven storage view PROFILE-DRIVEN STORAGE > Profile-driven storage view

Balises et attributs personnalisés

Les balises et les attributs personnalisés vous permettent de joindre des métadonnées aux machines virtuelles créées dans l’inventaire vSphere, et de faciliter la recherche et le filtrage de ces objets. Pour créer, modifier, attribuer et supprimer des balises ou des catégories, les autorisations suivantes sont obligatoires :

SDK Interface utilisateur
Tagging.Create vSphere Tagging > Create vSphere Tag
Tagging.Create vSphere Tagging > Create vSphere Tag Category
Tagging.Edit vSphere Tagging > Edit vSphere Tag
Tagging.Edit vSphere Tagging > Edit vSphere Tag Category
Tagging.Delete vSphere Tagging > Delete vSphere Tag
Tagging.Delete vSphere Tagging > Delete vSphere Tag Category
Tagging.Assign vSphere Tagging > Assign or Unassign vSphere Tag
Tagging.Assign vSphere Tagging > Assign or Unassign vSphere Tag on Object
Global.ManageCustomFields Global > Manage custom attributes
Global.SetCustomField Global > Set custom attribute

Remarque :

Lorsque MCS crée un catalogue de machines, les machines virtuelles cibles sont étiquetées avec des balises de nom spéciales. Ces balises différencient l’image principale des machines virtuelles créées par MCS et empêchent l’utilisation de machines virtuelles créées par MCS pour la préparation de l’image. La différence est affichée via la valeur de l’attribut XdProvisioned dans vCenter. L’attribut est défini sur True si MCS crée des machines virtuelles.

Provisionner des machines (Citrix Provisioning)

Tous les privilèges de Provisionner des machines (Machine Creation Services) et ce qui suit.

SDK Interface utilisateur
VirtualMachine.Config.AddRemoveDevice Virtual machine > Configuration > Add or remove device
VirtualMachine.Config.CPUCount Virtual machine > Configuration > Change CPU Count
VirtualMachine.Config.Memory Virtual machine > Configuration > Memory
VirtualMachine.Config.Settings Virtual machine > Configuration > Settings
VirtualMachine.Provisioning.CloneTemplate Virtual machine > Provisioning > Clone template
VirtualMachine.Provisioning.DeployTemplate Virtual machine > Provisioning > Deploy template

Remarque :

Des autorisations pour cloner et déployer un modèle sont requises pour provisionner des machines virtuelles à l’aide de l’assistant de configuration Citrix Virtual Apps and Desktops et de l’assistant d’exportation de périphériques via la console Citrix Provisioning.

Obtenir et importer un certificat

Pour protéger les communications vSphere, Citrix vous recommande d’utiliser HTTPS plutôt que HTTP.

HTTPS requiert des certificats numériques. Utilisez un certificat numérique émis par une autorité de certification qui respecte la stratégie de sécurité de votre organisation.

Si vous ne pouvez pas utiliser un certificat numérique émis par une autorité de certification, vous pouvez utiliser le certificat auto-signé installé par VMware. Utilisez cette méthode uniquement si la stratégie de sécurité de votre organisation l’autorise. Ajoutez le certificat VMware vCenter à chaque Delivery Controller.

  1. Ajoutez le nom de domaine complet (FQDN) de l’ordinateur exécutant vCenter Server dans le fichier hôtes de ce serveur, à l’emplacement %SystemRoot%/WINDOWS/system32/Drivers/etc/. Cette étape est uniquement nécessaire que si le nom de domaine complet de l’ordinateur exécutant vCenter Server n’est pas déjà présent dans le DNS.

  2. Obtenez le certificat vCenter à l’aide de l’une des trois méthodes suivantes :

    Depuis le serveur vCenter.

    1. Copiez le fichier rui.crt depuis le serveur vCenter vers un emplacement accessible sur vos Delivery Controller.
    2. Sur le Controller, naviguez vers l’emplacement du certificat exporté et ouvrez le fichier rui.crt.

    Téléchargez le certificat à l’aide d’un navigateur Web. Si vous utilisez Internet Explorer, il se peut que vous deviez cliquer avec le bouton droit de la souris sur Internet Explorer et choisir Exécuter en tant qu’administrateur pour pouvoir télécharger et installer le certificat.

    1. Ouvrez votre navigateur Web et créez une connexion Web sécurisée vers le serveur vCenter (par exemple https://server1.domain1.com)).
    2. Acceptez les avertissements relatifs à la sécurité.
    3. Cliquez sur la barre d’adresse sur laquelle l’erreur de certificat est affichée.
    4. Affichez le certificat puis cliquez sur l’onglet Détails.
    5. Sélectionnez Copier dans un fichier puis effectuez l’exportation au format .CER, en fournissant un nom lorsque vous êtes invité à le faire.
    6. Enregistrez le certificat exporté.
    7. Naviguez vers l’emplacement du certificat exporté et ouvrez le fichier .CER.

    Importez directement depuis Internet Explorer exécuté en tant qu’administrateur.

    • Ouvrez votre navigateur Web et créez une connexion Web sécurisée vers le serveur vCenter (par exemple https://server1.domain1.com)).
    • Acceptez les avertissements relatifs à la sécurité.
    • Cliquez sur la barre d’adresse sur laquelle l’erreur de certificat est affichée.
    • Affichez le certificat.
  3. Importez le certificat dans le magasin de certificats sur chacun de vos Controller.

    1. Cliquez sur l’option Installer le certificat, sélectionnez Machine locale, puis cliquez sur Suivant.
    2. Sélectionnez Placer tous les certificats dans le magasin suivant, puis cliquez sur Parcourir. Sélectionnez Personnes autorisées, puis cliquez sur OK. Cliquez sur Suivant, puis cliquez sur Terminer.

    Si vous modifiez le nom du serveur vSphere après l’installation, vous devez générer un nouveau certificat auto-signé sur ce serveur avant d’importer le nouveau certificat.

Considérations liées à la configuration

Créer une VM principale :

Utilisez une VM principale pour fournir les bureaux et les applications des utilisateurs dans un catalogue de machines. Sur votre hyperviseur :

  1. Installez un VDA sur la VM principale, en sélectionnant l’option d’optimisation du bureau, ce qui améliore les performances.
  2. Réalisez un instantané de la MV principale à utiliser comme sauvegarde.

Créer une connexion :

Dans l’assistant de création de connexion :

  • Sélectionnez le type de connexion VMware.
  • Entrez l’adresse du point d’accès pour le kit de développement vCenter.
  • Entrez les informations d’identification d’un compte d’utilisateur VMware configuré précédemment qui dispose des permissions nécessaires à la création de VM. Spécifiez le nom d’utilisateur au format domaine/nomutilisateur.

Empreinte numérique SSL VMware

La fonction d’empreinte numérique VMware SSL élimine la nécessité de créer manuellement une connexion hôte à un hyperviseur VMware vSphere. Il n’est plus nécessaire de créer manuellement une relation d’approbation entre les Delivery Controller du site et le certificat de l’hyperviseur avant de créer une connexion.

La fonctionnalité d’empreinte numérique VMware SSL stocke l’empreinte numérique du certificat non approuvé dans la base de données du site. Cette configuration garantit que l’hyperviseur peut être identifié en permanence comme fiable par Citrix Virtual Apps and Desktops, même s’il ne l’est pas par les Controller.

Lors de la création d’une connexion hôte vSphere dans Studio, une boîte de dialogue vous permet d’afficher le certificat de la machine à laquelle vous vous connectez. Vous pouvez alors choisir de l’approuver.

Réinitialiser le disque d’OS

Utilisez la commande PowerShell Reset-ProvVMDisk pour réinitialiser le disque d’OS d’une machine virtuelle persistante dans un catalogue de machines créé par MCS.

Pour exécuter correctement la commande PowerShell, assurez-vous que :

  • Les machines virtuelles cibles se trouvent dans un catalogue MCS persistant.
  • Le catalogue de machines MCS fonctionne correctement.
  • Cela implique que le schéma de provisioning et l’hôte existent et que le schéma de provisioning contient des entrées correctes.
  • VMware vCenter n’est pas en mode de maintenance.
  • Les machines virtuelles cibles sont hors tension et en mode de maintenance.

Procédez comme suit pour réinitialiser le disque d’OS :

  1. Ouvrez une fenêtre PowerShell.
  2. Exécutez asnp citrix* pour charger des modules PowerShell spécifiques à Citrix.
  3. Exécutez la commande PowerShell Reset-ProvVMDisk de l’une des manières suivantes :

    • Spécifiez la liste des machines virtuelles sous forme de liste séparée par des virgules et effectuez la réinitialisation sur chaque machine virtuelle :

       Reset-ProvVMDisk -ProvisioningSchemeName "xxx" -VMName ("abc","def") -OS
       <!--NeedCopy-->
      
    • Spécifiez la liste des machines virtuelles sous forme de sortie de la commande Get-ProvVM et effectuez la réinitialisation sur chaque machine virtuelle :

       (Get-ProvVM -ProvisioningSchemeName "xxx") | Reset-ProvVMDisk "abc" -OS
       <!--NeedCopy-->
      
    • Spécifiez une seule machine virtuelle par son nom :

       Reset-ProvVMDisk -ProvisioningSchemeName "xxx" -VMName "abc" -OS
       <!--NeedCopy-->
      
    • Créez des tâches de réinitialisation distinctes pour chacune des machines virtuelles renvoyées par la commande Get-ProvVM. Cette méthode est moins efficace car chaque tâche effectuera les mêmes vérifications redondantes, telles que la vérification de la capacité de l’hyperviseur et la vérification de la connexion pour chaque machine virtuelle.

       Get-ProvVM -ProvisioningSchemeName "xxx" | Reset-ProvVMDisk -ProvisioningSchemeName "xxx" -OS
       <!--NeedCopy-->
      
  4. Une invite de confirmation apparaît, répertoriant les machines virtuelles à réinitialiser, ainsi qu’un message d’avertissement indiquant qu’il s’agit d’une opération irrécupérable. Si vous ne fournissez pas de réponse et que vous appuyez sur Entrée, aucune autre action n’aura lieu.

    Remarque :

    Ne retirez pas les machines virtuelles du mode de maintenance et ne les mettez pas sous tension avant la fin du processus de réinitialisation.

    Vous pouvez exécuter la commande PowerShell -WhatIf pour afficher l’action qu’elle entreprendrait et quitter sans effectuer l’action.

    Vous pouvez également contourner l’invite de confirmation en utilisant l’une des méthodes suivantes :

    • Fournissez le paramètre -Force :

       Reset-ProvVMDisk -ProvisioningSchemeName "xxx" -VMName "abc" -OS -Force
       <!--NeedCopy-->
      
    • Fournissez le paramètre -Confirm:$false :

       Reset-ProvVMDisk -ProvisioningSchemeName "xxx" -VMName "abc" -OS -Confirm:$false
       <!--NeedCopy-->
      
    • Avant d’exécuter Reset-ProvVMDisk, définissez $ConfirmPreference sur None :

       PS C:\Windows\system32> $ConfirmPreference='None'
       PS C:\Windows\system32> $ConfirmPreference
       None
       PS C:\Windows\system32> Reset-ProvVMDisk -ProvisioningSchemeName "xxx" -VMName "abc" -OS
       <!--NeedCopy-->
      
  5. Exécutez Get-ProvTask pour obtenir l’état des tâches renvoyées par la commande Reset-ProvVMDisk.

Mettre à jour l’ID de dossier d’un catalogue de machines

Vous pouvez mettre à jour l’ID de dossier d’un catalogue de machines MCS en spécifiant FolderId dans les propriétés personnalisées de la commande Set-ProvScheme. Les machines virtuelles créées après la mise à jour de l’ID de dossier sont créées sous ce nouvel ID de dossier. Si cette propriété n’est pas spécifiée dans CustomProperties, les machines virtuelles sont créées dans le dossier où se trouve l’image principale.

Effectuez les étapes suivantes pour mettre à jour l’ID de dossier d’un catalogue de machines.

  1. Ouvrez un navigateur Web et entrez l’URL de vSphere Web Client.

  2. Entrez les informations d’identification et cliquez sur Login.

  3. Créez un dossier d’emplacement de VM dans vSphere Web Client.

  4. Ouvrez une fenêtre PowerShell.

  5. Exécutez asnp citrix* pour charger des modules PowerShell spécifiques à Citrix.

  6. Spécifiez FolderID dans les CustomProperties de Set-ProvScheme. Dans cet exemple, la valeur de l’ID de dossier est group-v2406.

    Set-ProvScheme -ProvisioningSchemeUid "50bb319c-2e83-4a37-9ea1-94f630687372" -CustomProperties "<CustomProperties xmlns=""http://schemas.citrix.com/2014/xd/machinecreation"" xmlns:xsi=""http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance""><Property xsi:type=""StringProperty"" Name=""FolderId"" Value=""group-v2406"" /></CustomProperties>"
    <!--NeedCopy-->
    
  7. Ajoutez une VM au catalogue de machines à l’aide de Studio.
  8. Vérifiez la nouvelle VM sur vSphere Web Client. La nouvelle VM est créée dans le nouveau dossier.

Trouver l’ID de dossier dans vSphere

Accédez à Managed Object Browser (MOB) sur n’importe quel système ESXi ou vCenter Server pour trouver l’ID de dossier des machines virtuelles.

Le MOB est une application serveur Web disponible dans tous les systèmes ESX/ESXi et vCenter Server. Cet utilitaire vSphere vous permet d’afficher des informations détaillées sur des objets tels que les machines virtuelles, les magasins de données et les pools de ressources.

  1. Ouvrez un navigateur Web et entrez http://x.x.x.x/mob, où x.x.x.x est l’adresse IP de l’hôte vCenter Server ou ESX/ESXi. Par exemple, https://10.60.4.70/mob.
  2. Sur la page d’accueil de MOB, cliquez sur la valeur content du contenu de la propriété.
  3. Cliquez sur la valeur de rootFolder.
  4. Cliquez sur la valeur de childEntity.
  5. Cliquez sur la valeur de vmFolder.
  6. Vous pouvez trouver l’ID de dossier dans la valeur de childEntity.
Environnements de virtualisation VMware