Applications

Introduction

Si votre déploiement utilise uniquement des groupes de mise à disposition (et aucun groupe d’applications), vous devez ajouter des applications aux groupes de mise à disposition. Si vous disposez également de groupes d’application, vous devez, en règle générale, ajouter des applications aux groupes d’applications. Ces recommandations permettent de faciliter l’administration. Une application doit toujours appartenir à au moins un groupe de mise à disposition ou groupe d’applications.

Dans l’assistant Ajouter des applications, vous pouvez sélectionner un ou plusieurs groupes de mise à disposition, ou un ou plusieurs groupes d’applications, mais pas les deux. Bien que vous puissiez par la suite modifier l’association à un groupe d’applications (par exemple, transférer une application d’un groupe d’applications sur un groupe de mise à disposition), cela n’est pas recommandé pour des raisons de complexité. Gardez vos applications dans un type de groupe.

Lorsque vous associez une application à plusieurs groupes de mise à disposition ou groupes d’applications, vous risquez de rencontrer un problème de visibilité si vous ne disposez pas d’autorisations suffisantes pour afficher l’application dans tous ces groupes. Dans de tels cas, consultez un administrateur disposant des autorisations appropriées ou demandez une extension de vos autorisations à tous les groupes auxquels l’application est associée.

Si vous publiez deux applications du même nom (provenant de groupes différents) vers les mêmes utilisateurs, modifiez la propriété Nom de l’application (pour l’utilisateur) dans Studio ; sinon, les utilisateurs verront des noms en double s’afficher dans l’application Citrix Workspace.

Vous pouvez modifier les propriétés d’une application (paramètres) lorsque vous l’ajoutez ou ultérieurement. Vous pouvez également modifier le dossier dans lequel l’application est placée, lorsque vous ajoutez l’application, ou ultérieurement.

Pour plus de détails, consultez :

Ajouter des applications

Vous pouvez ajouter des applications lorsque vous créez un groupe de mise à disposition ou un groupe d’applications ; ces procédures sont détaillées dans les articles Créer des groupes de mise à disposition et Créer des groupes d’applications. La procédure suivante explique comment ajouter des applications après la création d’un groupe.

À savoir :

  • vous ne pouvez pas ajouter d’applications aux groupes de mise à disposition Remote PC Access.
  • Vous ne pouvez pas utiliser l’assistant Ajouter une application pour supprimer des applications de groupes de mise à disposition ou de groupes d’applications. Il s’agit d’une opération distincte.

Pour ajouter une ou plusieurs applications :

  1. Sélectionnez Applications dans le panneau de navigation de Studio, puis sélectionnez Ajouter des applications dans le volet Actions.
  2. L’assistant Ajouter des applications s’ouvre avec une page Introduction, que vous pouvez supprimer des lancements ultérieurs de cet assistant.
  3. L’assistant vous guide à travers les pages Groupes, Applications, et Résumé décrites ci-dessous. Lorsque vous avez terminé chaque page, cliquez sur Suivant jusqu’à la page finale.

Alternatives à l’étape 1 si vous souhaitez ajouter des applications à un seul groupe de mise à disposition ou groupe d’applications :

  • Pour ajouter des applications à un seul groupe de mise à disposition, à l’étape 1, sélectionnez Groupes de mise à disposition dans le volet de navigation Studio, sélectionnez un groupe de mise à disposition dans le volet du milieu, puis sélectionnez Ajouter des applications dans le volet Actions. L’assistant n’affichera pas la page Groupes.
  • Pour ajouter des applications à un seul groupe d’applications, à l’étape 1, sélectionnez Groupes d’applications dans le volet de navigation Studio, sélectionnez un groupe d’applications dans le volet du milieu, puis sélectionnez Ajouter des applications sous le nom du groupe dans le volet Actions. L’assistant n’affichera pas la page Groupes.

Groupes

Cette page dresse la liste de tous les groupes de mise à disposition dans le site. Si vous avez également créé des groupes d’applications, la page dresse la liste des groupes d’applications et des groupes de mise à disposition. Vous pouvez choisir dans l’un ou l’autre des groupes, mais pas dans les deux groupes. En d’autres termes, vous ne pouvez pas ajouter d’applications à un groupe d’applications et à un groupe de mise à disposition. En général, si vous utilisez des groupes d’application, les applications doivent être ajoutées à des groupes d’applications plutôt qu’à des groupes de mise à disposition.

Lorsque vous ajoutez une application, vous devez sélectionner la case à cocher en regard d’au moins un groupe de mise à disposition (ou groupe d’applications, le cas échéant), car chaque application doit toujours être associée à au moins un groupe.

Applications

Cliquez sur la liste déroulante Ajouter pour afficher les sources des applications.

  • À partir du menu Démarrer : applications qui sont découvertes sur une machine dans les groupes de mise à disposition sélectionnés. Lorsque vous sélectionnez cette source, une nouvelle page se lance avec une liste des applications découvertes. Sélectionnez les cases à cocher des applications à ajouter, puis cliquez sur OK.

    Cette source ne peut pas être sélectionnée si vous avez (1) sélectionné des groupes d’applications qui ne sont associés à aucun groupe de mise à disposition, (2) sélectionné des groupes d’applications avec des groupes de mise à disposition associés qui ne contiennent aucune machine, ou (3) sélectionné un groupe de mise à disposition ne contenant aucune machine.

  • Manuellement définies : applications qui se trouvent dans le site ou ailleurs dans votre réseau. Lorsque vous sélectionnez cette source, une nouvelle page s’affiche dans laquelle vous pouvez taper le chemin d’accès de l’exécutable, le répertoire de travail, les arguments de la ligne de commande (facultatifs), et les noms affichés des administrateurs et des utilisateurs. Après avoir entré ces informations, cliquez sur OK.
  • Existantes : applications déjà ajoutées au site. Lorsque vous sélectionnez cette source, une nouvelle page se lance avec une liste des applications découvertes. Sélectionnez les cases à cocher des applications à ajouter, puis cliquez sur OK.

    Cette source ne peut pas être sélectionnée si le site ne dispose d’aucune application.

  • App-V : applications dans des packages App-V. Lorsque vous sélectionnez cette source, une nouvelle page s’affiche dans laquelle vous pouvez sélectionner le serveur App-V ou la bibliothèque d’applications. À partir de l’écran qui s’affiche, sélectionnez les cases à cocher des applications à ajouter, puis cliquez sur OK. Pour plus d’informations, veuillez consulter l’article App-V.

    Cette source ne peut pas être sélectionnée lorsque App-V n’est pas configuré pour le site.

  • Groupe d’applications : groupes d’applications. Lorsque vous sélectionnez cette source, une nouvelle page se lance avec une liste des groupes d’applications. (Bien que l’affichage dresse également la liste des applications de chaque groupe, vous ne pouvez sélectionner que le groupe, et non pas des applications individuelles.) Toutes les applications actuelles et futures dans les groupes sélectionnés seront ajoutées. Sélectionnez les cases à cocher des groupes d’applications à ajouter, puis cliquez sur OK.

    Cette source ne peut pas être sélectionnée s’il (1) n’existe aucun groupe d’applications, ou (2) si les groupes de mise à disposition sélectionnés ne prennent pas en charge les groupes d’applications (par exemple, les groupes de mise à disposition avec des machines attribuées de manière statique).

Comme indiqué dans le tableau, certaines sources dans la liste déroulante Ajouter ne peuvent pas être sélectionnées s’il n’existe source valide de ce type. Les sources qui ne sont pas compatibles (par exemple, vous ne pouvez pas ajouter des groupes d’applications à des groupes d’applications) ne sont pas incluses dans la liste déroulante. Les applications qui ont déjà été ajoutées aux groupes que vous avez choisis ne peuvent pas être sélectionnées.

Pour ajouter une application à partir d’un AppDisk affecté, sélectionnez Depuis le menu Démarrer. Si l’application n’est pas disponible, sélectionnez Manuellement définies et fournissez les détails. En cas d’erreur d’accès au dossier, configurez le dossier comme « partagé » et réessayez d’ajouter l’application par le biais de l’option Manuellement définies.

Vous pouvez modifier les propriétés d’une application (paramètres) sur cette page ou ultérieurement.

Par défaut, les applications que vous ajoutez sont placées dans le dossier appelé Applications. Vous pouvez modifier l’application sur cette page ou ultérieurement. Si vous essayez d’ajouter une application et qu’une application avec le même nom existe déjà dans le même dossier, vous êtes invité à renommer l’application que vous ajoutez. Vous pouvez accepter le nouveau nom proposé ou refuser et renommer l’application, ou sélectionner un autre dossier. Par exemple, si « application » existe déjà dans le dossier Applications, et que vous essayez d’ajouter une autre application appelée « application » à ce dossier, le nouveau nom proposé sera « application_1 ».

Synthèse

Si vous ajoutez 10 applications ou moins, leurs noms sont répertoriés dans Applications à ajouter. Si vous ajoutez plus de 10 applications, le nombre total est spécifié.

Consultez les informations récapitulatives, puis cliquez sur Terminer.

Modifier l’association d’un groupe d’applications

Après l’ajout d’une application, vous pouvez modifier les groupes de mise à disposition et groupes d’applications auxquels l’application est associée.

Vous pouvez utiliser le glisser-déplacer pour associer une application à un autre groupe. Ceci est une alternative à l’utilisation des commandes dans le volet Actions.

Si une application est associée à plus d’un groupe de mise à disposition ou plus d’un groupe d’applications, la priorité attribuée au groupe est utilisée pour spécifier l’ordre dans lequel plusieurs groupes sont vérifiés afin de trouver des applications. Par défaut, tous les groupes ont la priorité 0 (priorité la plus élevée). La charge des groupes ayant le même niveau de priorité est équilibrée.

Une application peut être associée à des groupes de mise à disposition contenant des machines partagées (non privées) qui peuvent mettre à disposition des applications. Vous pouvez également sélectionner des groupes de mise à disposition contenant des machines partagées qui mettent uniquement à disposition des bureaux, si (1) le groupe de mise à disposition contient des machines partagées et a été créé avec une version de XenDesktop 7.x antérieure à 7.9, et (2) vous disposez de l’autorisation Modifier le groupe de mise à disposition. Le type de groupe de mise à disposition est automatiquement converti en « bureaux et applications » lorsque la boîte de dialogue des propriétés est validée.

  1. Sélectionnez Applications dans le volet de navigation de Studio, puis sélectionnez l’application dans le panneau central.
  2. Sélectionnez Propriétés dans le volet Actions.
  3. Sélectionnez la page Groupes.
  4. Pour ajouter un groupe, cliquez sur la liste déroulante Ajouter et sélectionnez Groupes d’applications ou Groupes de mise à disposition. (Si vous n’avez pas créé de groupes d’applications, la seule entrée sera Groupes de mise à disposition). Puis sélectionnez un ou plusieurs groupes disponibles. Les groupes qui ne sont pas compatibles avec l’application, ou qui sont déjà associés à l’application ne peuvent pas être sélectionnés.
  5. Pour supprimer un groupe, sélectionnez un ou plusieurs groupes, puis cliquez sur Supprimer. Si la suppression de l’association de groupe a pour conséquence que l’application n’est plus être associée à un groupe d’applications ou groupe de mise à disposition, vous serez averti que l’application va être supprimée.
  6. Pour modifier la priorité des groupes de mise à disposition, sélectionnez le groupe, puis cliquez sur Modifier la priorité. Sélectionnez une valeur de priorité puis cliquez sur OK.
  7. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Appliquer pour appliquer les modifications et garder la fenêtre ouverte, ou cliquez sur OK pour appliquer les modifications et fermer la fenêtre.

Dupliquer, activer/désactiver, renommer ou supprimer une application

Les actions suivantes sont disponibles :

  • Dupliquer : il se peut que vous souhaitiez dupliquer une application pour créer une version différente avec des propriétés ou paramètres différents. Lorsque vous dupliquez une application, elle est automatiquement renommée avec un suffixe unique et placée de manière adjacente à l’original. Vous pouvez également vouloir dupliquer une application et l’ajouter à un autre groupe. (Après la duplication, la manière la plus facile de déplacer une application est de la glisser-déposer.)
  • Activer ou désactiver : activer/désactiver une application ne signifie pas activer/désactiver un groupe de mise à disposition ou groupe d’applications.
  • Renommer : vous ne pouvez renommer qu’une seule application à la fois. Si vous essayez de renommer une application et qu’une application avec le même nom existe déjà dans le même dossier ou groupe, vous êtes invité à spécifier un nom différent.
  • Supprimer : la suppression d’une application la supprime des groupes de mise à disposition et des groupes d’applications auxquels elle était associée, mais pas de la source utilisée pour ajouter l’application à l’origine. Supprimer une application ne signifie pas supprimer une application d’un groupe de mise à disposition ou groupe d’applications.

Pour dupliquer, activer/désactiver, renommer ou supprimer une application :

  1. Sélectionnez Applications dans le volet de navigation de Studio.
  2. Sélectionnez une ou plusieurs applications dans le panneau du milieu, puis sélectionnez la tâche appropriée dans le volet Actions.
  3. Confirmez l’action lorsque vous y êtes invité.

Supprimer des applications d’un groupe de mise à disposition

Une application doit être associée (appartenir) à au moins un groupe de mise à disposition ou groupe d’applications. Si vous tentez de supprimer une application d’un groupe de mise à disposition qui supprimerait l’association de cette application avec un groupe de mise à disposition ou groupe d’applications, vous êtes averti que l’application va être supprimée si vous continuez. Lorsque cela se produit, si vous souhaitez mettre à disposition cette application, vous devez l’ajouter à nouveau à partir d’une source valide.

  1. Sélectionnez Groupes de mise à disposition dans le volet de navigation de Studio.
  2. Sélectionnez un groupe de mise à disposition. Dans le panneau central inférieur, sélectionnez l’onglet Applications, puis sélectionnez l’application à supprimer.
  3. Sélectionnez Retirer application dans le panneau Actions.
  4. Confirmez la suppression.

Supprimer des applications d’un groupe d’applications

Une application doit appartenir à au moins un groupe de mise à disposition ou groupe d’applications. Si vous tentez de supprimer une application d’un groupe d’applications qui aurait pour conséquence que cette application n’appartiendrait plus à aucun groupe de mise à disposition ou groupe d’applications, vous êtes averti que l’application va être supprimée si vous continuez. Lorsque cela se produit, si vous souhaitez mettre à disposition cette application, vous devez l’ajouter à nouveau à partir d’une source valide.

  1. Sélectionnez Applications dans le volet de navigation de Studio.
  2. Sélectionnez le groupe d’applications dans le volet central, puis sélectionnez une ou plusieurs applications dans le panneau central.
  3. Sélectionnez Retirer application du groupe d’applications dans le panneau Actions.
  4. Confirmez la suppression.

Modifier les propriétés de l’application

Vous pouvez modifier les propriétés d’une seule application à la fois.

Pour modifier les propriétés d’une application :

  1. Sélectionnez Applications dans le volet de navigation de Studio.
  2. Sélectionnez une application, puis sélectionnez Modifier les propriétés d’application dans le volet Actions.
  3. Sélectionnez la page contenant la propriété que vous souhaitez modifier.
  4. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Appliquer pour appliquer les modifications que vous avez apportées et garder la fenêtre ouverte, ou cliquez sur OK pour appliquer les modifications et fermer la fenêtre.

Dans la liste suivante, la page est indiquée entre parenthèses.

Propriété Page
Catégorie/dossier dans lequel l’application s’affiche dans l’application Citrix Workspace Mise à disposition
Arguments de ligne de commande ; voir Passer des paramètres aux applications publiées Emplacement
Les groupes de mise à disposition et groupes d’applications dans lesquels l’application est disponible Groupes
Description Identification
Extensions de fichier et association de type de fichier : extensions que l’application ouvre automatiquement Association de type de fichier
Icône Mise à disposition
Mots clés pour StoreFront Identification
Limites ; voir Configurer les limites d’application Mise à disposition
Nom : noms que l’utilisateur et l’administrateur voient Identification
Chemin d’accès au fichier exécutable ; voir Passer des paramètres aux applications publiées Emplacement
Raccourci sur le bureau de l’utilisateur : activer ou désactiver Mise à disposition
Visibilité : limite les utilisateurs autorisés à voir l’application dans application Citrix Workspace ; une application non visible peut toujours être démarrée ; pour la rendre non disponible ainsi qu’invisible, ajoutez-la à un groupe différent Limiter la visibilité
Répertoire de travail Emplacement

Les modifications apportées aux applications peuvent ne pas prendre effet pour les utilisateurs d’applications courantes tant qu’ils n’ont pas fermé leur session.

Configurer les limites d’application

Configurez les limites d’application pour vous aider à gérer l’utilisation des applications. Par exemple, vous pouvez utiliser les limites d’application pour gérer le nombre d’utilisateurs pouvant accéder à une application simultanément. De même, les limites d’application peuvent être utilisées pour gérer le nombre d’instances simultanées d’applications très consommatrices de ressources, ce qui peut vous aider à gérer les performances des serveurs et à empêcher la détérioration du service.

Cette fonctionnalité limite le nombre de démarrages d’application qui sont négociés par le Controller (par exemple, à partir de l’application Citrix Workspace et StoreFront), et non pas le nombre d’applications qui peuvent être lancées par d’autres méthodes. Par conséquent, les limites d’application aident les administrateurs à gérer l’utilisation simultanée, mais ne peuvent pas être appliquées de force dans tous les scénarios. Par exemple, les limites d’application ne peuvent pas être appliquées lorsque le Controller se trouve en mode de location de connexion.

Par défaut, il n’existe aucune limite sur le nombre d’instances d’application qui peuvent être exécutées simultanément. Il existe plusieurs paramètres de limite d’application ; vous pouvez en configurer un ou plusieurs :

  • Le nombre maximal d’instances simultanées de l’application par tous les utilisateurs du groupe de mise à disposition.
  • Une instance de l’application par utilisateur dans le groupe de mise à disposition.
  • Le nombre maximal d’instances simultanées de l’application par machine (PowerShell uniquement).

Si une limite est configurée, un message d’erreur est généré lorsqu’un utilisateur tente de démarrer une instance de l’application qui dépasse la limite configurée. Si plusieurs limites sont configurées, une erreur est signalée lorsque la première limite est atteinte.

Exemples d’utilisation des limites d’application :

  • Nombre maximal d’instances simultanées : dans un groupe de mise à disposition, vous configurez le nombre maximal d’instances d’applications simultanées Alpha sur 15. Plus tard, les utilisateurs de ce groupe de mise à disposition ont 15 instances de cette application en cours d’exécution en même temps. Si un utilisateur de ce groupe de mise à disposition tente de lancer Alpha, un message d’erreur est généré et l’application Alpha n’est pas lancée car la limite d’instances d’applications simultanées (15) aurait été dépassée.
  • Une instance d’application par utilisateur : dans un autre groupe de mise à disposition, vous activez l’option une instance par utilisateur pour l’application Beta. L’utilisateur Tony lance l’application Beta avec succès. Plus tard, alors que l’application est toujours en cours d’exécution dans la session de Tony, il tente de démarrer une autre instance de Beta. Un message d’erreur est généré et Beta n’est pas lancé car la limite d’une instance par utilisateur aurait été dépassée.
  • Nombre maximal d’instances simultanées et une instance par utilisateur : dans un autre groupe de mise à disposition, vous configurez un nombre maximal d’instances simultanées de 10 et activez l’option une instance par utilisateur pour l’application Delta. Plus tard, lorsque dix utilisateurs de ce groupe de mise à disposition exécutent chacun une instance de Delta, les autres utilisateurs de ce groupe de mise à disposition qui tentent de lancer Delta reçoivent un message d’erreur et Delta n’est pas démarré. Si un des dix utilisateurs de Delta tente de démarrer une seconde instance de cette application, il reçoit un message d’erreur et la deuxième instance ne peut pas être démarrée.
  • Nombre maximal d’instances simultanées par machine et utilisation de restrictions de balises : l’application Charlie a des exigences de licence et de performance qui déterminent le nombre d’instances pouvant s’exécuter simultanément sur un serveur spécifique ainsi que le nombre d’instances pouvant s’exécuter simultanément sur tous les serveurs du site.

    La limite d’instances d’application par machine affecte tous les serveurs du site (et pas uniquement les machines d’un groupe de mise à disposition donné). Supposons que votre site dispose de trois serveurs. Pour l’application Charlie, vous configurez la limite d’instances d’application par machine sur 2. Ainsi, pas plus de six instances de l’application Charlie seront autorisées à se lancer à l’échelle du site. (Cela correspond à une limite de deux instances de Charlie sur chacun des trois serveurs.)

    Pour limiter l’utilisation d’une application à certaines machines d’un groupe de mise à disposition (en plus de limiter les instances sur toutes les machines à l’échelle du site), utilisez la fonctionnalité de balises pour ces machines et configurez le nombre maximal d’instances par machine pour cette application.

Si des instances de l’application sont également lancées par d’autres méthodes que la négociation Controller (par exemple, lorsqu’un Controller se trouve en mode panne) et que les limites configurées sont dépassées, les utilisateurs ne pourront pas lancer d’instances supplémentaires jusqu’à ce qu’ils ferment suffisamment d’instances pour ne plus dépasser la limite. Les instances qui ont dépassé la limite ne sont pas arrêtées ; elles peuvent continuer jusqu’à ce que les utilisateurs les ferment.

Si vous désactivez l’itinérance de session, désactivez la limite d’application « Une seule instance par utilisateur ». Si vous activez la limite d’application « Une seule instance par utilisateur », ne configurez pas les deux valeurs qui permettent de nouvelles sessions sur de nouvelles machines. Pour de plus amples informations sur l’itinérance, consultez l’article Sessions.

Pour configurer la limite d’instances maximales par groupe de mise à disposition et la limite d’une instance par utilisateur :

  1. Sélectionnez Applications dans le volet de navigation de Studio, puis sélectionnez une application.
  2. Sélectionnez Modifier les propriétés d’application dans le volet Actions.
  3. Sur la page Mise à disposition, choisissez l’une des options ci-dessous.

    • Autoriser l’utilisation illimitée de l’application. Il n’existe aucune limite au nombre d’instances exécutées en même temps. Il s’agit de l’option par défaut.
    • Définir des limites pour l’application. Il existe deux types de limite ; spécifiez-en une ou les deux.
      • Spécifier le nombre maximal d’instances pouvant être exécutées simultanément
      • Limiter à une instance d’application par utilisateur
  4. Cliquez sur OK pour appliquer la modification et fermer la boîte de dialogue ou sur Appliquer pour appliquer la modification et laisser la boîte de dialogue ouverte.

Pour configurer la limite d’instances maximales par machine (PowerShell uniquement) :

  • Dans PowerShell, utilisez l’applet de commande BrokerApplication appropriée avec le paramètre MaxPerMachineInstances.
  • Pour plus d’informations, utilisez l’applet de commande Get-Help. Exemple : Get-Help Set-BrokerApplication –Parameter MaxPerMachineInstances

Passer des paramètres aux applications publiées

Utilisez la page Emplacement des propriétés d’une application pour entrer la ligne de commande et les paramètres à transmettre aux applications publiées.

Lorsque vous associez des types de fichier à une application publiée, les symboles“%*” (pourcentage et étoile entre guillemets) sont ajoutés à la fin de la ligne de commande de l’application. Ces symboles réservent l’emplacement des paramètres transmis aux machines utilisateur.

Si une application publiée ne démarre pas, vérifiez que la ligne de commande contient les symboles appropriés. Par défaut, les paramètres fournis par les machines utilisateur sont validés lorsque les symboles « %* » sont ajoutés. Pour les applications publiées qui utilisent des paramètres personnalisés fournis par la machine utilisateur, les symboles “%**” sont ajoutés à la ligne de commande pour éviter la validation de ligne de commande. Si ces symboles n’apparaissent pas dans la ligne de commande d’une application, vous pouvez les ajouter manuellement.

Si le chemin d’accès du fichier exécutable comprend des noms de répertoire avec des espaces, (« C:\Program Files », par exemple), mettez la ligne de commande de l’application entre guillemets afin d’indiquer que l’espace fait partie de la ligne de commande. Pour ce faire, ajoutez des guillemets autour du chemin d’accès et des guillemets autour des symboles %*. Veillez à inclure un espace entre le guillemet final du chemin d’accès et le guillemet initial des symboles %*.

Par exemple, la ligne de commande pour l’application publiée Lecteur Windows Media est :

“C:\Program Files\Windows Media Player\mplayer1.exe” “%*”

Gérer les dossiers d’applications

Par défaut, les applications que vous ajoutez aux groupes de mise à disposition sont placées dans un dossier nommé Applications. Vous pouvez spécifier un dossier différent lorsque vous créez le groupe de mise à disposition, lorsque vous ajoutez une application ou plus tard.

À savoir :

  • Vous ne pouvez pas renommer ou supprimer le dossier Applications, mais vous pouvez déplacer toutes les applications qu’il contient vers d’autres dossiers que vous créez.
  • Un nom de dossier peut contenir entre 1 et 64 caractères. Les espaces sont autorisés.
  • Les dossiers peuvent être imbriqués jusqu’à cinq niveaux.
  • Les dossiers n’ont pas à contenir d’applications, des dossiers vides sont autorisés.
  • Les dossiers sont répertoriés par ordre alphabétique dans Studio, sauf si vous les déplacer ou spécifiez un emplacement différent lorsque vous les créez.
  • Vous pouvez posséder plus d’un dossier du même nom, tant que chacun possède un dossier parent différent. De même, vous pouvez posséder plus d’une application du même nom, tant que chacune se trouve dans un dossier différent.
  • Vous devez disposer de l’autorisation Afficher l’application pour voir les applications dans des dossiers, et vous devez posséder l’autorisation Modifier les propriétés d’application pour toutes les applications dans le dossier pour déplacer, renommer ou supprimer un dossier qui contient des applications.
  • La plupart des procédures suivantes requièrent des actions depuis le panneau Actions de Studio. Éventuellement, vous pouvez utiliser les menus du bouton droit de la souris ou le glisser-déplacer. Par exemple, si vous créez ou déplacez un dossier dans un emplacement indésirable, vous pouvez le faire glisser et le déposer à l’emplacement approprié.

Pour gérer les dossiers d’applications, sélectionnez Applications dans le volet de navigation de Studio. Utilisez la liste ci-dessous pour plus d’informations.

  • Pour afficher tous les dossiers (mis à part les dossiers incorporés) : cliquez sur Afficher tout au-dessus de la liste de dossiers.
  • Pour afficher un dossier au niveau le plus élevé (non imbriqué) : sélectionnez le dossier Applications. Pour placer le nouveau dossier sous un dossier existant autre que le dossier Applications, sélectionnez ce dossier. Sélectionnez ensuite Créer un dossier dans le volet Actions. Entrez un nom.
  • Pour déplacer un dossier : sélectionnez le dossier, puis sélectionnez Déplacer le dossier dans le volet Actions. Vous pouvez déplacer un seul dossier à la fois, à moins que le dossier contienne des dossiers incorporés. (La manière la plus facile de déplacer un dossier est d’utiliser le glisser-déplacer.)
  • Pour renommer un dossier : sélectionnez le dossier, puis sélectionnez Renommer le dossier dans le volet Actions. Entrez un nom.
  • Pour supprimer un dossier : sélectionnez le dossier, puis sélectionnez Supprimer le dossier dans le volet Actions. Lorsque vous supprimez un dossier qui contient des applications et d’autres dossiers, ces objets sont également supprimés. La suppression de l’application supprime l’attribution de l’application depuis le groupe de mise à disposition, elle ne supprime pas l’application de la machine.
  • Pour déplacer des applications dans un dossier : sélectionnez une ou plusieurs applications. Sélectionnez ensuite Déplacer l’application dans le panneau Actions. Sélectionnez le dossier.

Vous pouvez également placer des applications que vous ajoutez dans un dossier spécifique (même un nouveau) sur la page Application des assistants Créer un groupe de mise à disposition et Créer un groupe d’applications. Par défaut, les applications ajoutées sont placées dans le dossier Applications ; cliquez sur Modifier pour sélectionner ou créer un dossier.

Contrôle du lancement local des applications sur des bureaux publiés

Lorsque les utilisateurs lancent une application publiée depuis un bureau publié, vous pouvez utiliser PowerShell pour contrôler si l’application est lancée dans cette session de bureau ou en tant qu’application publiée dans le même groupe de mise à disposition. Par défaut, l’application dans la session de bureau publiée est lancée. En utilisant PowerShell, vous pouvez changer cette action.

Dans l’application New-Broker ou l’applet de commande Set-BrokerApplication, utilisez l’option LocalLaunchDisabled. Par exemple :

Set-BrokerApplication -LocalLaunchDisabled <Boolean>

Par défaut, la valeur de cette option est false (-LocalLaunchDisabled $false). Lors du lancement d’une application publiée depuis un bureau publié, l’application est lancée dans cette session de bureau.

Si vous définissez la valeur de l’option sur true (-LocalLaunchDisabled $true), l’application publiée est lancée. Cela crée une session supplémentaire séparée depuis le bureau publié (à l’aide de l’application Citrix Workspace pour Windows) vers l’application publiée.

Configuration requise et limitations :

  • Cette option s’applique uniquement aux bureaux et applications publiés du même groupe de mise à disposition.
  • La valeur de l’application ApplicationType doit être HostedOnDesktop.
  • Cette option est disponible uniquement via PowerShell. Elle n’est actuellement pas disponible dans l’interface graphique de Studio.
  • Cette option nécessite StoreFront 3.14 minimum, Citrix Receiver pour Windows 4.11 et Delivery Controller 7.17.