Product Documentation

Configuration système requise et conditions préalables

Jul 25, 2016

La configuration système minimale suivante est nécessaire pour utiliser XenMobile Mail Manager :

  • Windows Server 2008 R2 (doit être un serveur en anglais)
  • Microsoft SQL Server 2008, SQL Server 2012, SQL Server Express 2008, SQL Server 2012 ou Microsoft SQL Server 2012 Express LocalDB
  • Microsoft .NET Framework 4.5
  • Blackberry Enterprise Service, version 5 (facultatif)

Versions minimales prises en charge de Microsoft Exchange Server

  • Microsoft Office 365
  • Exchange Server 2013
  • Exchange Server 2010 SP2

Conditions préalables requises par XenMobile Mail Manager

  • Windows Management Framework doit être installé.
    • PowerShell V4, V3 et V2
  • La stratégie d'exécution de PowerShell doit être paramétrée sur RemoteSigned via Set-ExecutionPolicy RemoteSigned.
  • Le port TCP 80 doit être ouvert entre l'ordinateur exécutant XenMobile Mail Manager et le serveur Exchange distant.
Configuration requise pour l'ordinateur sur site exécutant Exchange
  • Autorisations. Le contrôle d'accès basé sur rôle (RBAC) Exchange n'est pas couvert dans cette documentation. Cela dit, les informations d'identification spécifiées dans l'interface utilisateur de la console Exchange Configuration doivent, au minimum, être en mesure de se connecter au serveur Exchange Server et bénéficier d'un accès complet pour exécuter les applets de commande PowerShell spécifiques à Exchange suivantes :
    • Get-CASMailbox
    • Set-CASMailbox
    • Get-Mailbox
    • Get-ActiveSyncDevice
    • Get-ActiveSyncDeviceStatistics
    • Clear-ActiveSyncDevice
  • Si XenMobile Mail Manager est configuré pour afficher l'ensemble de la forêt, l'autorisation doit avoir été accordée pour exécuter : Set-AdServerSettings -ViewEntireForest $true
  • Les informations d'identification fournies doivent avoir été autorisées à se connecter au serveur Exchange Server via le Shell distant. Par défaut, l'utilisateur qui a installé Exchange possède ce droit.
  • Comme documenté dans l'article https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/dd315349.aspx, afin d'établir une connexion à distance et exécuter les commandes distantes, les informations d'identification doivent correspondre à un utilisateur qui est un administrateur sur l'appareil distant. Conformément à ce blog, http://blogs.msdn.com/b/powershell/archive/2009/11/23/you-don-t-have-to-be-an-administrator-to-run-remote-powershell-commands.aspx, Set-PSSessionConfiguration peut être utilisé pour éliminer les exigences d'administration, mais le support et les discussions spécifiques à cette commande sont hors de portée de ce document.
  • Le serveur Exchange doit être configuré pour prendre en charge les requêtes PowerShell distantes via HTTP. En règle générale, un administrateur exécutant la commande PowerShell suivante sur le serveur Exchange est la seule exigence requise : WinRM QuickConfig.
  • Exchange possède de nombreuses stratégies de limitation. L'une d'entre elles contrôle combien de connexions PowerShell simultanées sont autorisées par utilisateur. Par défaut, le nombre de connexions simultanées autorisées pour un utilisateur est de 18 sur Exchange 2010. Une fois la limite de connexion atteinte, XenMobile Mail Manager ne sera plus en mesure de se connecter au serveur Exchange. Il existe plusieurs méthodes pour changer le nombre maximal de connexions simultanées autorisées via PowerShell qui ne sont pas couvertes dans cette documentation. Si vous êtes intéressé, renseignez-vous au sujet des stratégies de limitation d'Exchange relatives à la gestion à distance avec PowerShell.

Configuration requise pour Office 365 Exchange

  • Autorisations. Le contrôle d'accès basé sur rôle (RBAC) Exchange n'est pas couvert dans cette documentation. Cela dit, les informations d'identification spécifiées dans l'interface utilisateur de la console Exchange Configuration doivent, au minimum, être en mesure de se connecter à Office 365 et bénéficier d'un accès complet pour exécuter les applets de commande PowerShell spécifiques à Exchange suivantes :
    • Get-CASMailbox
    • Set-CASMailbox
    • Get-Mailbox
    • Get-ActiveSyncDevice
    • Get-ActiveSyncDeviceStatistics
    • Clear-ActiveSyncDevice
  • Les informations d'identification fournies doit avoir été autorisées à se connecter au serveur Office 365 via le Shell distant. Par défaut, l'administrateur en ligne d'Office 365 possède les privilèges requis.
  • Exchange possède de nombreuses stratégies de limitation. L'une d'entre elles contrôle combien de connexions PowerShell simultanées sont autorisées par utilisateur. Par défaut, le nombre de connexions simultanées autorisées pour un utilisateur est de 3 sur Office 365. Une fois la limite de connexion atteinte, XenMobile Mail Manager ne sera plus en mesure de se connecter au serveur Exchange. Il existe plusieurs méthodes pour changer le nombre maximal de connexions simultanées autorisées via PowerShell qui ne sont pas couvertes dans cette documentation. Si vous êtes intéressé, renseignez-vous au sujet des stratégies de limitation d'Exchange relatives à la gestion à distance avec PowerShell.